Terra 28 janvier 2016 à 08h00 | Par Jean Dubé

11 000 €/mois

Abonnez-vous Réagir Imprimer

C'est la perte mensuelle de trésorerie qu'enregistre actuellement l'élevage moyen de porcs finistérien. "Du jamais vu", assure Michel Mingam, le directeur du CER France Finistère. En lait, la situation n'est guère meilleure. "L'an passé, l'élevage moyen a enregistré un déficit de trésorerie de 18 000 €. Et rien que sur le premier trimestre 2016, on devrait déjà en être à 10 000 €". Et, à en croire les laiteries, les cours ne devraient pas se redresser de sitôt..

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui