Terra 24 mai 2017 à 08h00 | Par Jean Dubé

3,7 %

Abonnez-vous Réagir Imprimer

À l'occasion de l'assemblée générale du Snia (fabricants d'aliments privés), le 19 mai, son président François Cholat, a rapporté de "tristes records" pour son secteur en 2016. Confrontés à des baisses d'activités dans plusieurs grandes filières d'élevage, les fabricants déplorent une baisse de 3,7 % des tonnages sur 2016, plus de 800 000 tonnes, soit l'équivalent de 11 usines. La filière connait une baisse régulière de ses volumes depuis dix ans, autour de 1 % par an en moyenne. En 2016, "tous les feux sont au rouge", estime François Cholat. Les baisses les plus significatives ont été observées en bovins (-4,7 %), secteur dans lequel il estime que les éleveurs étaient non seulement mal préparés à la crise laitière mais aussi "mal conseillés", et notamment en proie à de la sur-mécanisation. Le président du Snia, confiant pour l'année 2017, s'attend à un rebond sur les filières porcine et bovine. Il est plus inquiet sur le risque influenza aviaire qui pésera de nouveau sur la filière avicole à partir de l'automne.


Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes