Terra 02 février 2017 à 08h00 | Par Arnaud Marlet

44 nouvelles communes en zone zéro phyto

À l'occasion du Carrefour des gestions locales de l'eau, la Région a remis les prix Zéro phyto. Cette année, 44 communes, 5 intercommunalités, et 11 lycées ont été mis à l'honneur.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les communes lauréates réunies sur l'estrade à l'occasion du Carrefour des gestions locales de l'eau.
Les communes lauréates réunies sur l'estrade à l'occasion du Carrefour des gestions locales de l'eau. - © Terra

C'est désormais une tradition. Chaque année, la Région Bretagne récompense les communes qui n'utilisent plus aucun produit phytosanitaire pour l'entretien de leurs espaces verts. Aujourd'hui en Bretagne, 75 % des communes sont engagées dans cette voie de la réduction des pesticides. Avec les lauréats de cette année, ce sont désormais 21 % des Bretons qui vivent dans l'une des 238 villes ayant stoppé tout usage de produits phytosanitaires sur les espaces publics de leur territoire. Soit plus de 700 000 Bretons résidant en zone zéro phyto.

Pédagogie et accompagnement des équipes

Comme chaque année, on compte parmi les lauréats des communes de petite taille, à l'image de Saint-Méloir des Bois (274 habitants), ou encore Lanloup (271 habitants). Mais des agglomérations font aussi leur entrée dans ce "palmarès", comme la ville de Rennes, dont la labellisation vient récompenser un travail engagé depuis plusieurs années. "Si l'idée peut paraître simple, sa mise en œuvre à l'échelle d'une commune est l'aboutissement d'une démarche volontariste qui nécessite parfois plusieurs années, et beaucoup de pédagogie auprès des populations", a souligné Thierry Burlot, vice-président du conseil régional. Une action est également menée auprès des lycées bretons, dont 16 sont désormais "zéro phyto". "L'enjeu est de bannir l'utilisation des produits phytosanitaires mais aussi d'accompagner les équipes, proviseurs et agents d'entretiens, vers une gestion différenciée, durable, et économe de leurs espaces verts", a ajouté le vice-président du conseil régional. L'idée étant de définir pour chaque lycée un plan de gestion adapté en impliquant les équipes éducatives et les élèves. Et Thierry Burlot de conclure : "Nous sommes tous responsables et acteurs de la révolution à engager".

 

Le palmarès 2017


Les 44 communes : Lanloup, Minihy-Tréguier, Jugon-les-Lacs, Landébia, Languedias, Saint-Méloir des Bois, Lannion, Andel, La Bouillie, Pordic, Bobital, Quévert, Laurenan, Plouider, Trégarantec, Logonna-Daoulas, Plougasnou, Plerguer, La Richardais, Saint Père, Bédée, Bourgbarré, Dourdain, Redon, Rennes, Romillé, Saint-Gonlay, Saint-Jacques de la Lande, Locmiquélic, Etel, Grand-Champs, Locmaria-Grand-Champ, Plescop, Plougoumelen, Pluneret, Saint-Philibert, Sainte-Anne d'Auray, Inguiniel, Kernascléden, Locmalo, Quéven, Damgan, Lizio, l'île d'Arz.


Les 5 communautés de communes : Dinan communauté, Lannion Trégor communauté, Communauté de communes du Haut pays Bigouden, Vitré communauté, Pontivy communauté.


Les 11 lycées : Fulgence Bienvenue à Loudéac, François Rabelais à Saint-Brieuc, lycée agricole à Caulnes, La Pérouse-Kérichen à Brest, Laënnec à Pont L'Abbé, Bréhoulou à Fouesnant, Bréquigny à Rennes, Joliot Curie à Rennes, Châteaubriand à Rennes, René Cassin à Montfort-sur-Meu, Lesage à Vannes.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui