Terra 04 janvier 2017 à 08h00 | Par Arnaud Marlet

À Combourg, les enfants mangent français et local

Manger français à la cantine, c'est possible ! C'est ce que s'attache à faire tous les jours Luc Citré, responsable des cantines scolaires sur la commune de Combourg.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Luc Citré, à gauche, ici dans la cuisine de l'école Sainte Anne, 
avec la cuisinière et le directeur de l'école, Arnaud fontaine.
Luc Citré, à gauche, ici dans la cuisine de l'école Sainte Anne, avec la cuisinière et le directeur de l'école, Arnaud fontaine. - © A.M

artiflette maison, dos de colin sauce au beurre avec riz bio et épinards, sot-l'y-laisse de dinde, spaghettis bolognaises maison... À Combourg, les enfants des cantines scolaires se régalent. Et avec des produits frais et français. Luc Citré s'occupe des cantines scolaires des écoles primaires et maternelles, soit 650 repas par jour. Des cantines, car Combourg en compte deux, identiques. "Elles ont été construites en 2007", explique le cuisinier, qui a depuis toujours la volonté de préparer des produits français et frais. "On commande toutes les semaines et on est livré tous les jours", ajoute Luc Citré. La plupart des produits arrivent en brut et sont cuisinés directement dans les cuisines. La seule exception, ce sont les pâtisseries surgelées de chez Pasquet.

Steak haché frais, poulet label..., une grande attention est portée sur le choix des viandes, tout en gardant un coût matière qui permette de maintenir le ticket de restauration dans la même fourchette de prix. "Vu la qualité des produits, on a besoin d'en mettre moins dans l'assiette", explique encore Luc Citré. Et depuis le mois de septembre 2016, une autre action a vu le jour avec le tri des déchets, valorisés en compost. Et justement, au sujet des déchets et du gaspillage, le travail commence à porter ses fruits. De 750 litres de poubelles, les cantines sont passées à 300 litres et espèrent atteindre les 200 litres. Enfin, si à Combourg, on pense au bien-être des enfants, on n'oublie pas pour autant celui des employés de la cantine, à l'image des tables sur lesquelles déjeunent les enfants qui ont été faites à hauteur pour le service, sur lesquelles les enfants mangent grâce à des chaises surélevées.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui