Terra 11 janvier 2018 à 08h00 | Par Chantal Pape

Agriculteurs de Bretagne : des rencontres au plus près des adhérents

Tréflévénez (29) à la mi-décembre, Saint-Gérand (56), Lamballe (22) et Saint-Armel (35) début janvier : les rencontres territoriales sont l'occasion pour Agriculteurs de Bretagne d'échanger directement avec ses adhérents et d'affiner sa stratégie de communication envers le grand public.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le 19 décembre dernier, une cinquantaine d'adhérents Agriculteurs de Bretagne ont visité les établissements Rolland, 
à Tréflévénez, dans le cadre des rencontres territoriales.
Le 19 décembre dernier, une cinquantaine d'adhérents Agriculteurs de Bretagne ont visité les établissements Rolland, à Tréflévénez, dans le cadre des rencontres territoriales. - © Terra

En ce matin frais, ils sont une bonne cinquantaine, agriculteurs ou non, à se retrouver à Tréflévénez pour visiter l'entreprise des Remorques Rolland, à l'invitation d'Agriculteurs de Bretagne. "Nous organisons ces rencontres territoriales une fois par an, explique Michel Gallou, l'un des six membres fondateurs de l'association. C'est l'occasion de retrouver nos adhérents dans un cadre moins formel que l'assemblée générale. Et d'échanger avec eux, en leur présentant un bilan des actions entreprises mais aussi en sollicitant leurs idées pour l'année à venir".

Renforcer le lien avec le consommateur

Cet hiver, le nouveau projet stratégique de l'association a été au cœur des discussions. "Nous voulons renforcer le lien avec le consommateur, rappelle Agriculteurs de Bretagne. Et lui présenter nos pratiques et tous les progrès accomplis sur nos exploitations sous l'angle des bénéfices qu'il en retire : une meilleure ambiance dans un bâtiment, c'est moins d'antibiotiques par exemple". Si une vidéo a déjà été diffusée, des argumentaires, "très simples", sont en cours de rédaction. "Et c'est à chaque agriculteur d'être relais, à son niveau".

Un témoignage par semaine

Très présente sur les réseaux sociaux, l'association a franchi une nouvelle étape en lançant AgriBretagne sur Facebook et Twitter en fin d'été dernier. "Nous nous sommes inspirés de ce qui se faisait déjà aux Pays-Bas", détaille Michel Gallou. Une agricultrice, un agriculteur, une salariée du service de remplacement... prend la main pour une semaine et présente le quotidien de son exploitation, les soins aux animaux, les travaux des champs, etc.

Lait, porc, viande bovine, poules pondeuses, légumes frais ou d'industrie : les productions se succèdent au fil du temps. Et l'initiative n'a pas mis longtemps à rencontrer son public : à la mi-décembre, la page Facebook était déjà suivie par plus de 8 000 personnes, le compte Twitter comptait plus de 700 abonnés. "Et nous avons enregistré plusieurs dizaines de milliers d'interactions et de personnes touchées".

Des binômes écoles d'agriculture-lycées hôteliers

Si l'opération Tous à la ferme sera renouvelée le 10 juin prochain, Agriculteurs de Bretagne innove encore en lançant une vaste opération de coopération entre écoles d'agriculture et lycées hôteliers. "Chacun a à apprendre de l'autre", estime l'association, qui a imaginé un challenge permettant aux uns de mieux comprendre comment sont produits les denrées qu'ils utilisent au quotidien dans leur cuisine et aux autres de mieux appréhender comment sont valorisés les produits qui sortent des exploitations. "Et pour clore cette opération, nous allons organiser un évènement le 17 mars prochain, dans le cadre du festival AgriDeiz, à Morlaix".

Des entreprises engagées

Les rencontres territoriales sont aussi l'occasion de découvrir une entreprise adhérente à Agriculteurs de Bretagne. Après les remorques Rolland, à Tréflévénez, les adhérents ont pu découvrir l'usine de nutrition animale Sanders et les chips Altho à Saint-Gérand. À Lamballe, ils ont visité le centre de conditionnement de pommes de terre l'usine de nutrition animale du Gouessant. Et à Saint-Armel, c'est l'entreprise Solarenn qui leur a ouvert ses portes, avant la visite d'une serre de production de tomates.

"Et à chaque fois, l'entreprise qui nous reçoit détaille son engagement en faveur de notre association", souligne Michel Gallou. C'est ainsi qu'à Tréflévénez, Béatrice Le Gall, PDG, leur a précisé que, désormais, toutes les remorques vendues en Bretagne porteraient l'autocollant "Rolland soutient Agriculteurs de Bretagne".

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui