Terra 26 novembre 2015 à 08h00 | Par Arnaud Marlet

Agriculture et changement climatique

Quelle place occuppe l'agriculture dans le changement climatique ? Quels défis ? Quelles adaptations et quelles sont les pistes d'actions ? Autant de sujets que l'antenne du pays de Rennes de la chambre d'agriculture a souhaité évoqué avec les élus lors de l'opération Rencontre de l'agriculture, le 4 novembre dernier sur une ferme de Châteaugiron.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
.. et une production de lait de vaches. Franck Mérel, à droite sur la photo, explique les actions menées sur l'exploitation pour limiter le changement climatique. Le Gaec compte une production de lait de chèvre...

Parfois sans même s'en rendre compte eux-mêmes, les agriculteurs sont pourtant déjà fortement engagés dans des démarches pour lutter contre le réchauffement climatique. Pour s'en rendre compte concrètement, la chambre d'agriculture avait donc convié les élus territoriaux sur l'exploitation de Franck Mérel, à Chateaugiron. Un Gaec de quatre personnes, avec une double production en lait : vaches et chèvres. "On s'est rendu compte sur les différents postes de l'exploitation, que nous faisons déjà beaucoup en faveur du climat", explique en préambule Franck Mérel, élu à la chambre d'agriculture et un des quatre associés du Gaec. A commencer par la partie culture (essentiellement du blé), avec une fertilisation raisonnée depuis plusieurs années, qui s'appuie sur la connaissance des besoins en relation avec les potentiels des terres. Depuis deux ans, le Gaec va encore plus loin. "On fait appel à une société qui vient photographier nos parcelles avec un drone. Les données sont ensuite transmises à un logiciel qui nous permet d'ajuster précisément la quantité d'azote sur le dernier apport", explique Franck Mérel. Les économies d'énergie sont aussi réalisées grâce à l'installation de récupérateurs de chaleur qui permettent de chauffer l'eau de boisson des vaches et l'eau de lavage du matériel de traite pour les chèvres.

Un projet de méthanisation

Équilibre de la ration, plan d'épandage, bien-être animal... Autant d'autres sujets qui ont été abordés avec la trentaine d'élus du département qui se sont rendus sur la ferme du Gaec des Hautes Marettes à Châteaugiron. "Depuis un mois, nous avons également un nouveau système d'analyse du lait sur les acides gras, qui nous permet de progresser en efficacité alimentaire", complète Franck Mérel.

Enfin, en tant que gros producteur de fumier, le Gaec mène actuellement une réflexion sur un projet de méthanisation en voie sèche. On le voit, face aux enjeux que pose le changement climatique, l'agriculture ne fait pas exception. Des stratégies existent qui commencent à se mettre en place à l'échelle de l'exploitation. Et ce sont ces stratégies, dont les élus territoriaux sont venus se rendre compte le
4 novembre dernier. Et accessoirement découvrir également tout ce que peuvent apporter aujourd'hui les nouvelles technologies à l'agriculture. La matinée s'est terminée par un moment d'échanges autour d'une dégustation de produits locaux. Pour mémoire, les Rencontres de l'agriculture sont organisées chaque année par les différentes antennes de la chambre d'agriculture.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui