Terra 18 novembre 2016 à 14h00 | Par Arnaud Marlet

Agriculture et Métropole : vers plus de synergie

La signature d'une convention le 8 novembre dernier entre la chambre d'agriculture d'Ille-et-Vilaine et Rennes Métropole, ouvre la voie à de nouvelles collaborations. À l'image de l'expérience menée chez François Trubert, agriculteur à Gévezé.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
rançois Trubert a expliqué le fonctionnement de son méthaniseur.
rançois Trubert a expliqué le fonctionnement de son méthaniseur. - © A.M

Sur l'exploitation laitière et avicole de François Trubert, une unité de méthanisation a été mise en route il y a cinq ans. Chaque atelier de l'exploitation est indépendant, mais l'ensemble permet de donner une vraie cohérence. La chaleur produite par la cogénération permet de chauffer le poulailler, alimente un séchoir à fourrage et apporte l'eau chaude et le chauffage de la maison d'habitation. L'électricité produite, environ 1,2 million de kw/h est elle revendue à EDF. Quant au digestat, il retourne à la terre en fertilisant les cultures. Pour alimenter le méthaniseur, François Trubert peut compter à 60 % sur des apports fournis par l'exploitation : fumier, lisier, eaux vertes et blanches, et jus de silo. Le reste étant fourni par les déchets des collectivités et industries.

"Entre les mois d'avril et juillet, nous avons mené une expérimentation en collaboration avec Rennes Métropole", explique Hervé Giquelet, de la chambre d'agriculture d'Ille-et-Vilaine. Ainsi, 77 tonnes de tonte de pelouse ont été triées à la déchetterie de La Chapelle des Fougerets pour venir alimenter le méthaniseur de François Trubert. Si l'expérience a mis en avant quelques soucis, comme les branchages qui ne sont pas méthanisables, elle reste néanmoins intéressante et quelques améliorations techniques permettraient peut être de poursuivre dans ce sens.

Si au lancement de son unité de méthanisation, "les voisins étaient assez dubitatifs", concède François Trubert, les résultats de ses récoltes ont fini de convaincre les plus réticents. "Pour l'instant ce n'est pas autorisé, mais pourquoi ne pas imaginer que des agriculteurs viennent apporter des matières organiques et repartent avec le digestat ? ", interroge l'éleveur. Si la construction d'un méthaniseur a un coût important (1 million d'euros sur un projet comme celui de François Trubert), pour l'agriculteur, il faut aussi savoir que c'est un atelier qui demande d'y consacrer du temps, notamment pour la maintenance et avec des coûts d'entretien non négligeables. "Raison de plus de développer le collectif sur notre territoire", a estimé Olivier Auffray.

Les axes de la convention

Sur l'exploitation de François Trubert, le président de la chambre d'agriculture d'Ille-et-Vilaine, Marcel Denieul, et le président de Rennes Mértropole, Emmanuel Couet, ont donc signé une convention cadre pour la période 2016-2020, pour le développement des agricultures et la mise en œuvre d'une stratégie en faveur de l'espace agricole et de son économie. "Cela va donner de la lisibilité aux acteurs et accroître encore le développement", a souligné Marcel Denieul, à l'heure de signer la convention. Pour le président de Rennes Métropole, cette convention va dans le sens de "la sauvegarde de notre modèle de développement urbain singulier, comme ville archipel, qui ménage une place à l'agriculture entre des secteurs urbanisés que nous essayons de contenir". La convention se décline en cinq axes de partenariat : préservation du foncier, contribution au développement économique des exploitations et des activités agricoles génératrices de valeur ajoutée, inscription de l'agriculture dans la transition énergétique et climatique, les liens entre agriculture, paysage, ressources naturelles et biodiversité, et enfin le dialogue et les échanges autour de l'agriculture.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui