Terra 11 avril 2015 à 08h00 | Par Claire Le Clève

ASAVPA, le lien pour 5 000 salariés

Parfois le turn-over des salariés est inquiétant, ailleurs, la constance prime dans des exploitations qui fonctionnent bien... C'est le constat de l'ASAVPA qui a inscrit, vendredi dernier à Bignan, la question du bien vivre au travail, thème central de son assemblée générale.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Lors de l'assemblée générale à Bignan
Lors de l'assemblée générale à Bignan - © S A

 

 

Elle fait le lien avec les salariés de la production agricole mais également des Cuma, ETA, du maraîchage, de l'ostréiculture, du paysage.... 5 000 employés, souvent seuls salariés sur leur lieu de travail. Alors l’ASAVPA (association de salariés de l'agriculture pour la valorisation du progrès agricole) tente de les informer par le biais d'un bulletin trimestriel, "sur tout, le résultat des négociations notamment parce qu'ils ils ne savent où chercher l'information autrement que pas nous", constate Jean Luc Hilary, salarié en production porcine et président. Beaucoup d’appelés mais peu de bénévoles, "tout pourrait s'arrêter, faute de combattants", redoute t-il avec une poignée de collègues investis. Pourtant, ce n'est pas faute d'inscrire à l'agenda des réunions d'information, visites techniques et formations, sur la santé de ceux qui travaillent en élevage : poussières, ammoniac, le financement de la rénovation du logement, les antibiotiques pas systématiques...en élevage porcin, les nouvelles techniques en élevage, les marchés à livraison différée, les marchés à terme des céréales....

 

Informer, former et réfléchir

Ce n'est pas faute non plus d'offrir aux adhérents une aide aux loisirs, ce n'est pas faute non plus de représenter les salariés, de faire la promotion du métier, de proposer des achats groupés et de réfléchir. Notamment sur le bien vivre au travail lors de l'assemblée générale. "Un travail entamé avec Res'agri. On constate qu'il y a des exploitations qui fonctionnent bien avec les salariés. L'intérêt du bien vivre au travail est compris avec des relations favorables contrairement à d'autres exemples avec un fort turn-over qui pénalise l'entreprise. Les efforts faits sur l'accueil du salarié, la définition précise des rôle de chacun payent. Et bien vivre au travail n'est pas que du seul ressort de l'employeur, le salarié a sa part de responsabilité aussi".

 

Claire Le Clève

 

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui