Terra 17 mars 2017 à 08h00 | Par Claire Le Clève

"Attentes sociétales et évolution des pratiques d’élevage"

Le sujet est d’actualité. Pour en débattre, quatre étudiants en BTS productions animales ont décidé d’organiser une journée d’échanges, le 24 mars prochain au lycée la Touche de Ploërmel (56). Elle invitera à l’optimisme, car l’avenir de l’élevage, ils y croient.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Guillaume Moiziard, Lou Regnié-Padellec, Marine Morel et Adèle Salles ont concocté cette journée dédiée aux métiers de l’élevage sur la thématique des attentes sociétales.
Guillaume Moiziard, Lou Regnié-Padellec, Marine Morel et Adèle Salles ont concocté cette journée dédiée aux métiers de l’élevage sur la thématique des attentes sociétales. - © Terra

Le titre de l’invitation qu’ils lancent à tous les éleveurs donne le ton de ce que sera le 24 mars prochain : "l’élevage : un espace d’avenir pour les jeunes !". Ils n’en doutent pas Guillaume Moiziard, Lou Regnié-Padellec, Marine Morel et Adèle Salles. Et ils ont choisi, dans le cadre d’un PIC - projet à mener durant leurs études de BTS -, de s’attaquer au sujet du moment. "On en parle beaucoup. Les attentes sociétales et le bien-être animal dans les élevages, c’est un thème très intéressant et nos prof nous ont soutenus pour qu’on l’aborde", note Guillaume Moiziard, lauréat du trophée de meilleur pointeur en Normande au SIA en 2015, second sur le podium cette année en Prim’Holstein. Tous quatre sont investis, passionnés et ambitionnent de s’installer un jour comme éleveurs.

S'adapter, jusqu'où ?

"Les vidéos de l’association L214, ça remue, ça fait beaucoup de dégâts. Il y a le mouvement vegan... On voulait aborder cette thématique, le ressenti sociétal et les conséquences de ce mouvement qu’on voit prendre de l’ampleur. Qu’est-ce que cela impliquera demain dans les élevages ?". Et pour poser le débat, ils ont réalisé un micro-trottoir à Rennes dont les résultats seront présentés. "Les agriculteurs sont bien perçus à 90 %. Mais les images que les gens ont vues insinuent le doute", enchaîne Lou Regnié-Padellec. Tous quatre estiment que l’élevage ne manque pas d’avenir. "Il faudra s’adapter aux besoins et aux attentes de la société et puis communiquer sur ce qu’on fait, montrer aussi, c’est essentiel", estiment ces étudiants qui proposent cette journée complète de réflexion. De nombreuses interventions sont prévues de 10h à 16h pour débattre du sujet. Pas moins de huit participants interviendront, dont l’agro-économiste Jean-Marie Séronie et des ingénieurs spécialistes en production porcine, représentants de groupements et de la grande distribution..., sans oublier l’invitation au repas du midi pour tous.

 

Contact : pour la réservation, mmorel@lycee-latouche.fr

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui