Terra 31 janvier 2014 à 08h00 | Par Audrey Dibet

Blondes d’Aquitaine de Bretagne a un nouveau président

Après trois années à la présidence de Blondes d’Aquitaine de Bretagne, André Tanguy passe la main à Dominique Rolland, éleveur à Surzur dans le Morbihan. Un "œil neuf" pour cette association, actuellement en plein préparatif pour le concours inter-régional qui se déroulera à Morlaix les 5 et 6 avril.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
André Tanguy et Dominique Rolland, nouveau président.
André Tanguy et Dominique Rolland, nouveau président. - © Terra

L’assemblée générale qui se tenait le 24 janvier à Sarzeau a été l’occasion de présenter le nouveau président de Blondes d’Aquitaine de Bretagne, une association représentant 75 éleveurs des Côtes d’Armor, Finistère et Morbihan, et 2 168 animaux en 2013. Éleveur depuis 1995 avec un troupeau de 79 vaches en système naisseur, Dominique Rolland était jusqu’alors secrétaire de l’association. "Je souhaiterais que notre esprit de groupe perdure pour faire vivre la Blonde en Bretagne", s’est-il exprimé, ravi de la convivialité qui règne aujourd’hui dans le groupe. Inscrit dans la continuité, c’est aussi avec un œil neuf qu’arrive à la présidence cet éleveur ne participant que depuis deux ans à des concours. Dominique Rolland succède à André Tanguy qui à bientôt 66 ans, cédera l’élevage à son fils cette année.

300 animaux attendus à l'inter-régional

Le concours inter-régional aura lieu cette année en Bretagne, plus précisément à Morlaix dans le cadre du salon agricole finistérien Agri Deiz où la Blonde d’Aquitaine sera la race à l’honneur avec 300 bêtes venues de 24 départements du grand-Ouest. "Organisation technique, définition du planning, recherche de financement, invitation de délégations étrangères... cela se met en place mais il y a encore de quoi préparer", souligne Michel Riou, qui sera bientôt épaulé par quelques éleveurs pour les préparatifs de ce concours qui accueillera probablement aussi une vente de génisses et un concours d’animaux de boucherie. "Un des plus beaux concours après le National en nombre d’animaux et en qualité génétique", a souligné Bernard Logeais, vice-président de l’association du grand-Ouest qui tenait le même jour son assemblée générale à Sarzeau.

Le mois prochain, c’est aussi le concours général agricole pour lequel 4 animaux bretons ont été sélectionnés : Espirito et Clarinette à l’EARL Robin Picard de Caro, Galie à David Rivoal de Spezet et Geronimo à Alain Bail du Faouët. Le concours à Paris est une première pour ces deux derniers éleveurs qui s’étaient par ailleurs distingués au National en 2013.

 

Audrey Dibet

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui