Terra 16 septembre 2015 à 08h00 | Par Chantal Pape

Circuits courts : un rendez-vous pour échanger entre producteurs

Le 5 octobre prochain, la chambre d'agriculture organise son 5ième rendez-vous circuits courts. L'occasion, pour les producteurs, d'échanger et de tirer profit de l'expérience des uns et des autres. Axée sur la transformation laitière à la ferme, la rencontre aura lieu cette année à la ferme de Kéroudy, à Milizac.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Enora Milin (à gauche) a rejoint sa soeur Solenn sur l'exploitation familiale, et s'occupe de la boucherie-charcuterie.
Enora Milin (à gauche) a rejoint sa soeur Solenn sur l'exploitation familiale, et s'occupe de la boucherie-charcuterie. - © Chantal Pape

 

"Ma mamie fabriquait du beurre à la ferme. Et quand j'étais petite, elle m'en parlait souvent". Intéressée, Solenn Milin y repensera au moment de s'installer. "Ici, aux portes de Brest, il y a une forte pression sur le foncier. Je savais que j'aurai du mal à agrandir l'exploitation familiale". Alors, pourquoi ne pas transformer une partie du lait ? "J'avais envie d'un contact direct avec le consommateur. Et de communiquer sur mon métier". Envie, aussi, d'une agriculture à dimension familiale. "J'ai fait mon stage de BTS aux USA, dans une ferme de 750 vaches, où la machine à traire ne s'arrêtait jamais. Ce modèle d'agriculture ne m'intéresse pas !"

 

 

Ouvert le vendredi et le samedi, le nouveau magasin de la ferme de Kéroudy propose fruits et légumes, viandes et fromages, miel et confiture, vins et cidre, farine et céréales...
Ouvert le vendredi et le samedi, le nouveau magasin de la ferme de Kéroudy propose fruits et légumes, viandes et fromages, miel et confiture, vins et cidre, farine et céréales... - © Chantal Pape

Sur les marchés

 

Elle convainc son père et son oncle, associés en Gaec à Milizac, et commence à monter son projet, d'abord en obtenant un CS, un certificat de spécialisation à la Lande du Breil, près de Rennes. Puis elle retourne aux USA pour son stage d'installation. Dans un élevage de 400 jersiaises, avec transformation du lait et vente sur une douzaine de marchés et auprès de 80 grandes surfaces, elle se charge de l'évènementiel. "Avec du recul, j'aurai dû approfondir plus le volet fromagerie, reconnaît la jeune femme. Il m'a fallu acquérir plein de connaissance sur le tas : en transformation à la ferme, il n'y a pas d'appui technique !"

Quand elle s'installe, en 2005, elle se fixe pour objectif de transformer 50 000 l de lait/an en crème fraîche, beurre, tomme, fromage blanc ou lait cru. "J'ai mis trois ans pour faire ma clientèle". Et, au début, c'est bien souvent en famille qu'elle se rend sur le marchés de la région, pour faire goûter ses produits.

 

Et à la ferme

 

A l'époque, il aurait sans doute été plus simple de passer par les grandes surfaces, avides de produits locaux. "Je ne voulais pas dépendre d'elles, explique Solenn. Pendant mon stage aux USA, la ferme où je travaillais a cessé d'être référencée dans la chaîne avec laquelle elle travaillait. Et elle a perdu, du jour au lendemain, la plus grande partie de ses débouchés".

Si les marchés sont gourmands en temps, c'est un peu par hasard qu'elle se lance dans la vente à la ferme. "Là encore, j'avais été échaudée par un stage en Ille de France, où les agriculteurs étaient sans cesse dérangés par des clients". Mais la demande se fait insistante et elle ouvre une première boutique au coeur de la ferme, "en étant très rigoureuse sur les horaires d'ouverture". Et le succès est immédiatement au rendez-vous !

Son conjoint la rejoint sur l'exploitation en 2009 et très vite, ils commencent à réfléchir à un magasin de producteurs. Porté par un groupe d'agriculteurs de la région de Brest, le premier projet ne voit pas le jour. Et c'est finalement seule que la ferme de Kéroudy se lance, à l'automne dernier. "Entre-temps, mon frère a rejoint la structure, sur l'atelier lait, et ma soeur a pris en charge la boucherie-charcuterie". Car la ferme transforme désormais vaches, veaux et porcs dans son propre atelier, avec l'aide d'un boucher. Et fait travailler 8 personnes.

Rendez-vous circuits courts

 

 

Pour leur 5ième édition, les rendez-vous circuits courts-accueil à la ferme vous invitent le lundi 5 octobre, de 13h30 à 17h, à la ferme de Kéroudy, à Milizac. Après l'e-commerce, l'accueil d'enfants ou l'organisation du travail, il sera cette fois question de la transformation laitière à la ferme, avec un zoom sur le travail, le volet sanitaire et la commercialisation.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui