Terra 29 novembre 2017 à 18h00 | Par J.Dubé

Combien de temps je vais tenir ?

Nous avons reçu cette semaine une lettre bouleversante d'une agricultrice qui réagit à l'expression de Nicole Le Peihl la semaine passée.  Elle souhaite garder l'anonymat. Malgré tout nous avons choisi exceptionnellement de publier son témoignage, tellement fort et humain.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Terra

"J'ai pris le temps de lire votre expression dans Terra. J'en avais les larmes aux yeux, la gorge nouée. Je me reconnais dans les vies que vous décrivez. On s'installe, on suit son mari, on aime.

J'ai élevé les enfants du mieux ,ça allait encore. Puis arrive le désintéressement, le mépris, le silence, la fatigue de ces journées harassantes, où il faut se taire, des remarques malveillantes.

Ces vies croisées entre la famille et le travail me deviennent de plus en plus lourdes. 
Aucune issue. On se renferme. On est passés pour des ronchons déprimés.

Même à mes parents, à la question "ça va à la ferme ? " je leur réponds poliment "ça pourrait être mieux". Ils ne se doutent de rien. Je pleure en faisant le trajet, en me demandant encore ce qui m'attends en revenant. Il faut endurer ++. Combien de temps je vais tenir ?

Toute la famille vit de ce dur labeur.

Je subis n'ayant plus de point positif ni de projet. Le médecin me dit de prendre quelques jours de repos, de faire une activité ensemble mais tout ça a un coût.

Il faudrait proposer des journées sorties aux JA (Jeunes Agriculteurs), pour qu'eux et leurs enfants aient une vie familiale, les obliger à souffler en couple, en famille.

Je vous remercie de m'avoir lue.

Vous avez bien compris l'enjeu de toute notre souffrance de ce milieu".

Une agricultrice.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui