Terra 13 février 2013 à 16h48 | Par terra

Coralis : le "STOP" des producteurs

Après des mois de décrochages sur le prix du lait, les sociétaires Coralis veulent que leur coopérative évolue. Lundi soir ils étaient plus de 250 éleveurs à Rennes bien décidés à lancer le changement.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
250 producteurs se sont réunis lundi soir à Rennes.
250 producteurs se sont réunis lundi soir à Rennes. - © terra
"Il est impératif que notre coopérative évolue pour donner des perspectives à ses sociétaires. Nous voulons que toutes les solutions de rapprochement ou de partenariats avec d’autres laiteries soient réellement étudiées" : c’est ainsi que Marc Boudou, un des porte-paroles du groupe des livreurs Coralis à l’origine du mouvement de mécontentement des éleveurs a planté le décor lors de la réunion qu’il a organisée lundi soir. Même si cette demande parait logique pour une entreprise traversant une passe difficile, les producteurs Coralis considèrent pourtant que le conseil d’administration actuel n’a pas fait tout ce qu’il aurait dû faire ces derniers mois :"suite à notre premier mouvement de protestation, quatre éleveurs qui avaient été admis à suivre les travaux du conseil d’administration ; ils ont été très très déçus, car ils ont constaté que les dirigeants n’avaient étudié qu’une seule option d’évolution de la coop ! Ils sont fermés sur le principe de travailler sérieusement toutes les autres pistes", a indiqué Marc Boudou.

Convocation pour une AG extraordinaire

Les 250 producteurs réunis lundi soir à la maison de l’agriculture de Rennes ont constaté que la situation était bloquée dans leur coopérative. Pour en sortir, ils ont décidé de passer à une méthode plus radicale : la convocation d’une assemblée générale extraordinaire pour renouveler le conseil d’administration. "Nous sommes attachés au fonctionnement coopératif, c’est pour cela que nous devons réagir entre nous : c’est la seule solution pour ne pas nous faire imposer un projet que nous n’aurions pas librement choisi !", précise Marc Boudou. Le producteur et son équipe se défendent pour autant d’être hostiles au projet de partenariat avec Bongrain présenté par les dirigeants de la coopérative : "nous voulons simplement que d’autres solutions soient étudiées ; on ne peut pas être sûr que c’est la meilleure solution si l’on en n’a pas examiné d’autres !", martèle-t-il.
"Les producteurs se prennent en main pour s’assurer de leur destin, c’est une démarche que le syndicalisme ne peut que respecter et soutenir, car c’est bien ce que nous essayons d’impulser dans toutes les entreprises, qu’elles soient privés ou coopératives !, s’est exprimé Frank Guéhennec,  secrétaire général de la section lait de la FRSEA Ouest. Pour faire valoir leur point de vue, les producteurs utilisent le fonctionnement démocratique normal de leur coopérative, c’est très bien !".


Des courriers à remonter rapidement

La démarche est donc lancée "et les remontées de courrier doivent être très rapides pour que l’assemblée soit convoquée au plus vite ; il faut qu’au moins 20 % des sociétaires retournent cette demande pour que le président soit obligé de convoquer une AG", ont précisé les membres du collectif, craignant des décisions irrévocables rapidement… Comme la pétition, le modèle de courrier de convocation d’assemblée générale va circuler dans les campagnes. Des "référents"*
ont été désignés pour diffuser et récupérer les courriers afin de les remettre à l’entreprise.
* Marc Boudou, éleveur à St Domineuc (35), Sophie Vallée à Bruc sur Aff (35), Eric Gardan à Champeaux (35), Dominique Marquer à Iffendic (35), Sébastien Delaroche à Pluaudan (22) et René Aubry à Concoret (56).

Collectif de producteurs

Le "collectif" des producteurs Coralis est un groupe d’éleveurs livrant qui s’était constitué en 2012 en écho au mécontentement des producteurs sur le prix du lait payé par la coopérative. Il avait organisé fin 2012 la signature d’une pétition pour demander à ce que la coopérative étudie plusieurs solutions d’évolution. Cette pétition remise à l’entreprise en décembre 2012 avait été signée par plus de 500 sociétaires Coralis.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

55 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui