Terra 16 décembre 2016 à 08h00 | Par Le CILOuest

Critère de paiement du lait : une analyse par semaine au 1er janvier 2017

Le 11 mai 2016, l’interprofession laitière nationale (Cniel) adoptait un nouvel accord interprofessionnel permettant d’harmoniser les modalités de détermination des critères analysés pour le paiement du lait. Cet accord étendu par le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation le 16 septembre 2016 rend obligatoire l’application des modalités à partir du 1er janvier 2017.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Jerome Chabanne

Pour le bassin Ouest, la principale évolution porte sur la fréquence des analyses pour la matière grasse, la matière protéique, les cellules somatiques, la lipolyse, la cryoscopie et la recherche de résidus d’antibiotiques. Ainsi, pour ces critères, la fréquence évoluera de une analyse par décade (3 par mois) à une analyse par semaine au minimum. Le choix de cette fréquence a été établi pour une meilleure prise en compte du risque sanitaire. Il s’agit également de renforcer les bonnes pratiques en élevage et diminuer les charges liées aux non conformités.

Pour les autres critères, germes et butyriques, la fréquence d’analyses reste identique. Les règles de reclassement, de gestion des écarts et les classements en lait de référence ne sont pas modifiés. Le CILOuest fera un bilan d’application de ces nouvelles modalités.

Parmi les autres modifications, les moyennes matières grasse et protéique seront exprimées avec deux chiffres après la virgule et la copropriété des échantillons entre producteurs et transformateurs a été rappelée.

L’ensemble des producteurs du bassin Ouest recevront courant décembre une plaquette CILOuest présentant ces modifications et rappelant la grille interprofessionnelle paiement du lait applicable au 1er janvier 2017.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui