Terra 24 octobre 2013 à 08h00 | Par Jean Dubé

CRP : le mâle entier à l'étude

A l'heure où le débat enfle, le comité régional porcin (CRP) affirme sa position sur le mâle entier.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Michel Bloc'h, président de l'union des groupements et Philipe Bizen président du CRP affirment leurs positions et demandent des études approfondies.
Michel Bloc'h, président de l'union des groupements et Philipe Bizen président du CRP affirment leurs positions et demandent des études approfondies. - © Terra

 

"Il est nécessaire de mettre en commun dès fin octobre les résultats de l'étude Arip avec ceux obtenus par les différents industriels de l'abattage", assure Philipe Bizen président du CRP. Sur ce dossier d'enjeu stratégique pour la filière, le président rappelle :"parfois l'intérêt économique d'un éleveur va à l'encontre de l'intérêt de la filière à long terme". Deux questions restent en suspends : la détection des odeurs au centre d'abattage et la volonté du marché à acheter du porc mâle entier. Dans un premier temps le CRP souhaite "missionner la commission technique d'Uniporc-Ouest pour travailler sur la définition d'une méthode fiable et reconnue collectivement pour la détection des odeurs sexuelles des carcasses". Pour Michel Bloc'h, président de l'union des groupements, le message est clair : "il s'agit de rester vigilants. La transparence sur le classement des carcasses porcines doit être conservée. Pour cela il faut que la méthode de détection soit validée par une instance qui n'a pas d'intérêt financier dans le secteur". Aucune échéance n'a été mentionnée, le travail reste à faire. Du côté des consommateurs, là aussi la question reste entière. Est-il prêt à consommer du mâle entier ? "C'est une notion difficile à calculer. Prendre en compte le nombre de consommateurs mécontents en GMS ne suffira pas, il faut des outils plus fiables", explique Philippe Bizen.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

55 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui