Terra 25 février 2016 à 08h00 | Par Emmanuelle Le Corre

[VIDEO] Danielle Even succède à Olivier Allain à la tête de la chambre d'agriculture

Olivier Allain avait fixé la date de son départ en février à l'occasion de l'assemblée des élus qu'il a présidée une dernière fois. C'est une femme engagée, Danielle Even, qui reprend les rênes à mi-mandat.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

© H.B

Olivier Allain a présidé mardi pour la dernière fois l'assemblée des élus de la chambre d'agriculture à Plérin. Elu à la tête de la chambre consulaire en 2007, réélu en 2013, son mandat a été écourté par ses nouvelles fonctions au sein du conseil régional. "J'achève mon second mandat de Président plus tôt que prévu pour me consacrer comme je m'étais engagé lors de ma déclaration de candidature aux élections régionales, uniquement à mon mandat de vice-président du conseil régional. Pour moi, l'engagement politique comme institutionnel doit être totale et je ne veux pas changer de casquette en changeant de réunion", explique-t-il dans son discours de clôture.
Le même jour, à huis clos, les membres du bureau de la chambre d'agriculture ont élu Danielle Even, nouvelle présidente pour trois années. Elue depuis 2007 à la chambre d'agriculture des Côtes d'Armor, Danielle Even occupait la fonction de secrétaire générale. 
Olivier Allain fait son bilan
Après les informations alarmistes parues dans la presse quotidienne en novembre dernier sur l'état de santé financière de la chambre, Olivier Allain rectifie : "la situation financière est bonne et saine. Quand j'ai été élu président en 2007, le résultat net était négatif avec un fond de roulement assez inquiétant d'une trentaine de jours. Aujourd'hui, la chambre a un résultat positif de plus de 489 000 EUR et 87 jours de fonds de roulement",annonce-t-il. Défenseur des exploitations familiales, se décrivant"syndicaliste à vie", l'homme a eu comme fil rouge "l'agriculture écologiquement intensive". Son action s'est également portée sur la création de l'opération "Innov'action", reprise aujourd'hui par les chambres d'agriculture au niveau national. Mais Olivier Allain a été avant tout le ferveur défenseur d'une PAC, non pas libéralisée mais "régulée". "Je souffre, a-t-il confié, de voir comment l'agriculture est si mal traitée. Des erreurs collectives ont été faites au plus haut niveau, en 1992 puis en 2003". L'homme se dit partisan d'un interventionnisme sur les marchés et les aides publiques pour redonner du sens à une agriculture en pleine détresse, à l'image du modèle agricole américain. Avant de partir, le vice-président du conseil régional s'est engagé à répartir les aides à l'agriculture de "manière équitable""à ceux qui en ont le plus besoin".

Une femme, nouvelle présidente de la chambre d'agriculture

Eleveuse de porcs, en société avec son mari Jean-Noël Daniel et deux salariés, sur la commune de Saint-Donan, Danielle Even vient d'être élue présidente de la chambre d'agriculture des Côtes d'Armor en remplacement d'Olivier Allain démissionnaire.
Dans le secteur sociale pendant 19 ans, elle s'est installée, il y a 15 ans. C'est Olivier Allain qui est venu la solliciter.  Elue depuis 2007 à la chambre d'agriculture des Côtes d'Armor, elle est, aujourd'hui, en charge de la formation, l'installation, la transmission et l'emploi. Depuis, les élections de 2013, elle est également membre du bureau de la chambre régionale d'agriculture de Bretagne en charge du dossier "entreprise".
Très investie professionnellement, Danielle Even explique : "c'est vrai, je suis passionnée par les projets collectifs".
Bien sûr le dossier économique sera la priorité de son mandat. A l'heure d'une crise sans précédent et de la mobilisation d'agriculteurs en détresse, elle explique , "si nous avons gagné la bataille de l'image, nous n'avons pas gagné celle de l'économique. Il faut ramener aux agriculteurs la valeur de leur travail. L'environnement doit nous rapporter", ajoute-t-elle. Dans ce but, l'élue défend le rôle et les compétences de la chambre d'agriculture dans l'accompagnement de la vie des entreprises agricoles, la valorisation du métier, la formation et l'information. "La formation et l'information ont toute leur importance pour alerter les agriculteurs afin qu'ils ne subissent pas ce qui se passe. Et quand les temps sont difficiles, il faut redoubler de vigilance".
Danielle Even est aussi investie dans la défense du statut des femmes en agriculture, au travers du comité professionnel "Agriculture au féminin" notamment. Son élection, elle la voit aussi, comme une façon d'encourager les femmes à oser s'engager.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui