Terra 24 février 2017 à 08h00 | Par Chantal Pape

De nouvelles ambitions pour Germicopa

Deux ans après son rachat par le semencier Florimond Desprez, Germicopa a profité des réunions d'information annuelles pour présenter son projet de développement à ses producteurs de plants de pomme de terre.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Eric Bargy, "un peu triste" a indiqué  qu'il participait à sa dernière réunion  avec les producteurs : au 1er juillet prochain,  il sera remplacé par Florimond Desprez  à la tête de Germicopa  © Terra Ingénieur agronome, passé par la banque Rothschild, Florimond Desprez a travaillé un an  aux USA pour Sees VanderHave, une autre entreprise du semencier Florimond Desprez.  Depuis un an, il occupe le poste de chef de produit  à © Terra Joseph Lallouet, directeur production  et logistique. © Terra Sébastien Jouanne,  responsable production. © Terra

"La phase d'observation est désormais terminée". Deux ans après le rachat de Germicopa par le semencier Florimond Desprez, l'heure est à "l'intégration au groupe". Et une stratégie offensive a été élaborée pour les années à venir. "Sur le marché du plant de pomme de terre, Germicopa est un challenger, face aux poids lourds néerlandais, analyse Florimond Desprez, qui prendra la direction de l'entreprise au 1er juillet prochain. Si nous voulons nous placer dans le groupe de tête et être crédibles, il nous faut passer un cap".

Moins de variétés

L'objectif est ambitieux : dépasser les 80 000 tonnes de plant à l'horizon 2020, quand les ventes devraient se situer aux alentours de 63 000 tonnes cette année, du fait de faibles rendements en calibre plants. "Nous allons commencer par diminuer le nombre de variétés commercialisées, et en sélectionner une quarantaine", explique Florimond Desprez. De quoi simplifier le travail des producteurs mais aussi des commerciaux et de la logistique. "Et il nous faudra être présents sur tous les segments : sur les créneaux chair ferme et export, nos points forts historiques, mais aussi sur la consommation lavable ou la frite". En effet, les habitudes de consommation changent et l'industrie représente désormais plus de 50 % du marché européen en plant de pomme de terre. "Et, pour le Brésil, il coûte aujourd'hui moins cher d'importer des frites surgelées que de les produire sur place", rajoute Eric Bargy, le directeur général. Un effet de la parité euro dollar actuelle, "qui dope nos exportations".

Sur le marché intérieur

Pays par pays, Germicopa a chiffré l'augmentation attendue de ses ventes. "Près de 40 % devrait se faire sur notre marché intérieur", détaille Florimond Desprez, qui lorgne aussi du côté de l'Espagne, l'Italie ou du Royaume-Uni pour y exporter des volumes supplémentaires. Et à Cuba, où le plant Germicopa représente déjà 25 % des parts de marché, l'entreprise compte sur l'ouverture du pays au tourisme pour accroitre encore sa présence.

Une plus grande synergie

Pour parvenir à remplir ce nouvel objectif de production, Germicopa a déjà commencé à embaucher. "Nous allons rajeunir et renforcer nos équipes", indique le futur directeur général, en annonçant l'arrivée de quatre nouveaux commerciaux, le recrutement d'un chef de produit et d'une personne à la recherche.

Germicopa pourra aussi compter sur l'appui du groupe Florimond Desprez, en bénéficiant de ses moyens de recherche et de ses filiales commerciales. "Notre travail avec Florimond Desprez Iberica a déjà porté ses fruits en Espagne et au Portugal", affirme Joseph Lallouet, directeur production et logistique. Et dès cette année, Germicopa va produire la variété Royal pour Danespo, un sélectionneur danois du groupe Florimond Desprez.

"Nos producteurs, eux aussi, profitent des synergies entre les différentes entreprises du groupe", rajoute Sébastien Jouanne, responsable production de Germicopa. Implantée pour la première fois en 2015, la production de planchons de betteraves pour le compte de Sees VanderHave devrait continuer à progresser pour atteindre les 150 ha en 2017.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui