Terra 02 décembre 2017 à 10h00 | Par Claire Le Clève

"Demain je m’installe", le Forum de JA 56

Près de 100 lycéens ou étudiants se sont retrouvés, mardi dernier, au Palais des congrès de Pontivy pour le Forum organisé par JA 56 "demain je m’installe". Tout un programme pour faciliter ce cap de l’installation que seuls 84 porteurs de projets aidés ont franchi en 2017.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Un forum de l’installation destiné aux lycées et étudiants construit autour de témoignages, de rencontres de partenaires et du montage de projets fictifs d’installation.
Un forum de l’installation destiné aux lycées et étudiants construit autour de témoignages, de rencontres de partenaires et du montage de projets fictifs d’installation. - © Claire Le Clève

20 installations aidées de moins cette année qu’en 2016 où 104 porteurs de projets avaient trouvé l’exploitation rêvée. L’installation aidée marque donc le pas cette année, dans un contexte de conjoncture particulièrement difficile. "Le parcours est très intéressant à faire", reconnaît Jean Jacques Michard de JA 56 en accueillant un groupe d’élèves du lycée de Kerlebost planchant sur l’un des huit scénarios d’installations auxquels ils sont confrontés, "même s’il n’est pas facile", enchaîne t-il. Autour du stand de JA 56, organisateur de ce deuxième forum "demain je m’installe", ont pris place de nombreux partenaires, "pour apporter toutes les clés et les réponses à leurs attentes sur l’installation", enchaîne Clément Leturnier de JA 56. L’objectif, pour les élèves et étudiants qui travaillent par groupe, est de monter de manière fictive un projet d’installation, "ils ont déjà préparé en amont la thématique avec leurs enseignants".

"Moi, j’en suis ravi"

"Mon parcours, je l’ai fait en huit mois, un voisin s’arrêtait. Il m’a proposé ses terres. Il a fallu faire vite, trop vite", témoigne Bertrand Chevalier, jeune éleveur laitier depuis 2016. Il fait face à l’amphithéâtre où le deuxième groupe d’étudiants a pris place pour échanger avec de jeunes installés et responsables du syndicat. Un parcours "où dans le stage 21 jours vous rencontrez d’autres personnes, sur d’autres projets, ça permet de discuter, d’apporter ses arguments, de prendre du recul et au final de se conforter sur son projet", aura apprécié Frédéric Stéphan, installé en 2015 en porc. "C’est là qu’on voit le prévisionnel, pensez à vous, à faire vivre votre famille avant d’investir", leur conseille Yvan Le Calonnec, depuis 5 ans en volaille de chair qui poursuit "faites le, installez vous si votre installation future est viable et si surtout le travail vous plaît, moi j’en suis ravi". Idem pour Bertrand Chevalier, "foncez, faites attention à votre famille pour ne pas vous retrouver seul à la maison", car même si le travail est primordial pour tous ces jeunes installés, "pensez à prendre du temps aussi pour vous, pour se poser, réfléchir, créer une vie de faille", renchérit Frédéric Stéphan, sur un projet total. "Il engage au niveau professionnel et personnel. Montez votre projet et allez jusqu’au bout si c’est viable et vivable, foncez sans faire une confiance aveugle, restez maître de votre projet", les encourage Thomas Guégan, président de JA 56.

Claire Le Clève

- © Claire Le Clève

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui