Terra 08 février 2018 à 01h00 | Par Jean Dubé

EGA : un texte "flou" à amender

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Terra

Le très attendu texte du projet de loi des États généraux de l'alimentation est sorti la semaine passée. Si les fondamentaux, pour redonner du revenu aux agriculteurs, semblent être présents, les responsables FDSEA s'inquiètent des notions "floues" qui persistent. Ils encouragent vigoureusement les parlementaires à amender le texte. Edwige Kerboriou, secrétaire générale de la FDSEA22, accompagnée d'une vingtaine de tracteurs et d'une cinquantaine d'agriculteurs, a rendu visite au député Éric Bothorel à Lannion pour prévenir : "il y a un glissement entre les travaux des EGA et le projet de loi. Au début nous parlions d'indices chiffrés et d'arbitrage, aujourd'hui nous lisons indicateurs de prix et médiation ! Les règles risquent de nous échapper". Le député "comprend les inquiétudes" et affirme que "le texte sera amendé par les parlementaires avant la promulgation en mars". Il rappelle aux manifestants la difficulté d'écrire une loi protectrice alors que la construction du prix est différente selon les filières. Et d'ajouter : "l'enjeu est bien la hausse du revenu pour l'ensemble des agriculteurs".


Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui