Terra 12 juin 2015 à 08h00 | Par Arnaud Marlet

Elle court, elle court... la volatilité  !

Elle est partout. Dans les cours des matières premières, dans les prix des productions, et dans toutes les discussions. Elle, c'est bien sûr la volatilité, nouvelle donne du monde agricole, quelle que soit la production. Le conseil agricole départemental a décidé d'en faire le thème de sa prochaine soirée débat, le lundi 15 juin. Une soirée débat ouverte à tous les agriculteurs du département et aux acteurs économiques.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Christian Couilleau
Christian Couilleau - © TERRA

Nouvelle PAC, fin des quotats, mondialisation des échanges... C'est un peu l'effet papillon. Un battement d'ailes ou une décision gouvernementale à l'autre bout de la planète peut avoir, très vite, des répercussions dans n'importe quelle exploitation du département. Beaucoup de repères, économiques notamment, sont passés aux oubliettes. "C'est donc important d'expliquer aux agriculteurs qu'ils ne peuvent plus conduire leur exploitation comme par le passé, et d'expliquer aux OPA que les producteurs ont besoin d'aide pour relever le défi de la fluctuation", explique Benoît Champalaune, secretaire général de la FDSEA 35. Bien sûr, le paysage agricole est riche par sa diversité. Diversité dans ses systèmes de production, diversité des attentes et des contraintes aussi en fonction de l'âge des exploitants. Entre un jeune qui vient de s'installer, et un exploitant en fin de carrière, on comprend qu'il ne peut y avoir une seule stratégie gagnante.

compte ces différents profils ? "Il faut que les agriculteurs et les OPA travaillent ensemble pour créer une vision stratégique personnalisée en fonction du projet de l'exploitant, et à partir de là utiliser les outils adéquats, qu'il s'agisse des banques, des coopératives, des centres de gestion...", ajoute Benoît Champalaune.

Aller plus loin

Au cours de la soirée, Jean-Christophe Debar (Agri US Analyse) présentera le modèle "assurance marge" du Farm Bill Laitier. "Dans l'optique de trouver une certaine stabilité, c'est une idée parmi d'autres qu'il faut explorer. Peut-être qu'il y a des éléments du Farm Bill qui sont adaptables chez nous", témoigne Loïc Guines, le président du CAD. Et d'ajouter : "bien sûr, on ne va pas sortir de cette soirée avec une solution toute faite et le Farm Bill ne règlera pas les problèmes à court terme que connaissent toutes les productions, mais c'est intéressant que l'on puisse échanger sur ces sujets, d'où notre volonté d'ouvrir ce débat au plus grand nombre de paysans".

Jean-Christophe Debar
Jean-Christophe Debar - © Terra

Autre invité de cette soirée débat, Christian Couilleau présentera pour sa part la stratégie du groupe Even pour répondre à cette problématique de la volatilité. "C'est une coopérative qui a beaucoup misé sur la valeur ajoutée et ce sera intéressant d'entendre ce qu'un industriel peut proposer à ses coopérateurs", estime encore le président du CAD. Est-ce que la coopération ne pourrait pas non plus aller plus loin, en travaillant en synergie sur certains marchés. Autrement dit, "être capable de chasser en meute". Pour Benoît Chapalaune, "la coopération est déjà en soi un élément de gestion de la volatilité, à travers les options de commercialisation", mais le secrétaire général de la FDSEA sait aussi "qu'il existe des agriculteurs qui assument davantage de risques, à condition qu'ils aient la possibilité de les prendre". L'être humain réagit donc différemment devant la volatilité. Entre ceux qui souhaitent se sécuriser, et ceux qui veulent prendre plus de risque, il faut donner à chacun la possibilité d'avoir accès aux outils qui permettront de mener leur exploitation dans le sens souhaité. Certains de ces outils existent, d'autres sont peut-être à inventer, c'est en tout cas à ce débat que tous les agriculteurs du département sont invités.

Pratique


"Ensemble pour gérer la volatilité", lundi
15 juin à 20h à l'espace Eco chanvre de Noyal-sur-Vilaine.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui