Terra 08 décembre 2016 à 08h00 | Par Chantal Pape

FDSEA-JA : les agricultrices veulent travailler ensemble

Parce que leurs préoccupations se rejoignent sur bon nombre de sujets, les agricultrices de la FDSEA et des JA ont décidé d'unir leurs efforts. Ensemble, elles vont proposer des réunions d'information, qu'elles souhaitent ouvrir aux conjointes d'exploitants.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Agricultrices et animateurs de la FDSEA et des JA se sont retrouvés à Saint Ségal le 1er décembre dernier pour tracer leur feuille de route pour 2017.
Agricultrices et animateurs de la FDSEA et des JA se sont retrouvés à Saint Ségal le 1er décembre dernier pour tracer leur feuille de route pour 2017. - © Chantal Pape

Depuis quelques années déjà, la FDSEA compte un noyau d'agricultrices qui travaille au niveau départemental mais surtout régional. "Tous les ans, on profite du Space pour mettre sur pied des actions de communication", rappelle Agnès Kerbrat, vice-présidente de la FDSEA et présidente de la section régionale des agricultrices.

Pendant l'été, le groupe a recueilli les témoignages d'agricultrices et de conjointes sur la façon dont elles vivent et ressentent la crise. Des témoignages forts et qui interpellent. "Et nous les avons remis à tous les présidentiables qui sont venus au Space. Et ils ont été nombreux cette année". Mais, contrairement à ce qu'elles leur avaient demandé, aucun n'a pris la peine de les recontacter, une fois le document lu... "C'est dire l'importance qu'ils attachent à la parole des femmes".

Si ces témoignages ont aussi été remis au préfet de Région, aux responsables de coopératives et groupements de producteurs..., les agricultrices ont aussi imaginé une autre action, cette fois en direction des visiteurs. "Après la parité, l'an passé, nous avons mis l'accent sur le Mangez français". Et un quizz leur a permis d'engager la discussion.

 

Informer

 

Chez les JA, il n'existe pas de groupe agricultrices. Et Ophélie Le Goff, nouvellement élue au conseil d'administration, a souhaité faire bouger les lignes. "Mais on n'est pas si nombreuses dans les campagnes... Pourquoi ne pas travailler avec la FDSEA ? Et inviter les conjointes d'exploitants ? Nos préoccupations sont communes sur bon nombre de sujets".

Vendredi dernier, une première rencontre a permis de faire connaissance et de jeter les bases du travail à effectuer durant l'année. "En agriculture, vie privée et vie professionnelle s'imbriquent, constate Nadine Plusquellec, la présidente de la section agricultrices de la FDSEA. Nous allons commencer par une réunion d'information avec un notaire, sur les conséquences du choix du régime matrimonial". D'autres sujets leur tiennent aussi à coeur, comme autant de revendications à faire aboutir. "Comment se fait-il qu'un associé de Gaec, homme ou femme, ne puisse pas bénéficier d'un congé parental ? Pourquoi le mi-temps thérapeutique n'est-il pas possible en agriculture ?"

 

Pratique

 

Vous souhaitez être informée des travaux de ce groupe d'agricultrices ? N'hésitez pas à joindre Eric Le Coz, à la FDSEA, au 02 98 64 02 20, choix 1, ou Katell Le Bour, aux JA, au 02 98 52 48 21.

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui