Terra 06 avril 2017 à 08h00 | Par Emmanuelle Le Corre

GDS Bretagne, Évolution et BCEL Ouest entérinent un rapprochement

Alliance de la santé, du conseil et de la sélection : le rapprochement de GDS Bretagne, Évolution et BCEL Ouest a donné naissance à une filiale baptisée Innoval. Après l'accord politique, il faudra attendre le salon du Space en septembre pour découvrir les premières concrétisations innovantes.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Jean-François Tréguer, président de GDS Bretagne, Jo Jaouen, président de BCEL Ouest et Vincent Rétif, président de Évolution.
Jean-François Tréguer, président de GDS Bretagne, Jo Jaouen, président de BCEL Ouest et Vincent Rétif, président de Évolution. - © Terra

"Nos activités sont complémentaires, nous allons travailler ensemble !". Trois poids lourds du conseil en élevage viennent de signer mardi dernier une démarche de partenariat pour l'amont de la filière bovin lait et viande (ainsi que caprin). Évolution, BCEL Ouest et GDS Bretagne ont fini par mettre sur pied un projet politique qui aboutit à "une alliance et à la création d'une filiale appelée Innoval", annonce Vincent Rétif, président d'Évolution, devant la presse invitée à Quévert près de Dinan au Gaec des Hortensias. "S’organiser ne signifie pas fusionner !", précise Jean-François Tréguer, président de GDS Bretagne. "Innoval est une entreprise à part entière, qui nous permet d’échanger et de travailler ensemble sur des projets concrets et de rechercher une cohérence dans l’offre que nous apportons aux éleveurs".

Mais si la génétique, la reproduction, le conseil en élevage et le sanitaire ont décidé de "croiser leurs moyens et leurs compétences", pour l'heure, les trois acteurs n'ont pas souhaiter révéler les tenants et les aboutissants de ce rapprochement. "Une première ébauche de services", "quelques prototypes seront présentés au Space aux éleveurs adhérents", annoncent les trois partenaires.

Simplification et innovation

Toutefois, il est précisé qu'un des axes du projet politique sera la mise en commun des données collectées dans le but de simplifier notamment la saisie des informations par les éleveurs. Au total, les trois structures collectent pas moins de 2,2 millions de données. "C'est un apport de confort. Les éleveurs nous demandent d'éviter les doublons avec l'arrivée des nouvelles technologies". Des offres de service "innovantes" pourront voir le jour dans ce projet naissant de mutualisation. À titre d'exemple, le constat de gestation déterminé soit par échographie, soit par échantillon de lait, "pourrait faire l'objet d'une même offre qui se complète", cite en exemple Jo Jaouen, président de BCEL Ouest. Un des challenges de cette complémentarité sera de croiser les données et de les valoriser pour répondre aux besoins de performance technique et économique des éleveurs dans un contexte difficile. "Nous avons une forte responsabilité vis-à-vis des éleveurs, notamment pour améliorer l'efficience des exploitations", confirme Jean-François Tréguer. Enfin, la baisse du nombre des élevages laitiers incite aux efforts de mutualisation et de partage des coûts dans les secteurs innovants. Dorénavant, il faudra attendre le Space en septembre pour découvrir les premiers pas d'Innoval.

 

Une complémentarité en chiffres


- Évolution, BCEL Ouest et GDS Bretagne collectent 2 180 000 données de santé

- Évolution et BCEL Ouest ont effectué 2 millions de constats de gestation

- BCEL Ouest collecte 3 390 000 échantillons de lait par an

- Évolution réalise près de 3 millions d’IAT

- GDS Bretagne a généré le dépistage de près de 850 000 bovins pour les seules maladies réglementées.

- Grâce à GDS Bretagne, plus de 98 % des éleveurs sont qualifiés (maladies réglementées), plus d’1,3 million de bovins bretons sont garantis en BVD, cela permet par exemple à Évolution de commercialiser 13 087 femelles via Ouest Genis’

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui