Terra 04 janvier 2017 à 08h00 | Par Chantal Pape

Gîtes de France : une clientèle toujours plus nombreuse

Les réunions de secteur des Gîtes de France Finistère, qui se sont déroulées mi décembre, sont l'occasion de dresser un premier bilan de la saison touristique.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Après 19 ans au conseil d'administration et 9 ans à la présidence, Jean-Claude Kerspern vient de mettre fin à ses mandats au relais finistérien des Gîtes de France, © Chantal Pape Agé de 61 ans et possédant trois gîtes à Melgven, dont un labellisé Tourisme et handicap, Jean-Jacques Abalain a été élu à la tête des Gîtes de France au printemps 2016. © Chantal Pape Les Gîtes de France ont invité leurs adhérents à des réunions de secteur mi-décembre. Ici à Telgruc sur Mer © Chantal Pape

"Depuis quelques années, on assiste à un retour de la clientèle touristique en Bretagne". Et Sébastien Baussais, le directeur du relais finistérien des Gîtes de France, de citer les chiffres de sa structure. "Après une augmentation de 7% en 2014 et 12% en 2015, le nombre de semaines louées a encore progressé de 1% en 2016". Et chacun des 1 233 hébergements en service de réservation, sur les 1 642 que compte le relais finistérien, a été loué près de 18 semaines cette année.

 

Première destination de France

 

Première destination de France des Gîtes depuis trois ans déjà, devant les régions Provence Alpes Côte d'azur ou Corse, le Finistère tire son épingle du jeu car "il a bénéficié d'une belle exposition médiatique, analyse Sébastien Baussais. Articles de presse ou émissions télé ont donné l'image d'un territoire authentique, loin du tourisme de masse. Et les gens sont à la recherche d'un tourisme plus qualitatif, tout à fait dans l'esprit des Gîtes de France".

Mais pour le moment, la saison s'étale d'avril à octobre, avec un pic de fréquentation en juillet et août. "Il faudrait lancer une réflexion sur le tourisme que l'on veut pour demain, insiste Sébastien Baussais. Et faire en sorte qu'il profite à toute l'économie locale". Pour étaler la saison, le directeur aurait bien quelques pistes... "Il faudrait désengorger juillet et août, où se concentrent toutes nos animations : fêtes, expos, festivals...". Ce qui aurait pour conséquence de toucher un public moins familial, non tenu par les congés scolaires. "En vacances, les couples sans enfants consomment plus que les familles".

 

4,75 sur 5

 

Pour mesurer la satisfaction de ses clients, le relais finistérien leur demande leur avis depuis quelques temps déjà, avis qui sont publiés sur le site Internet. "Mais de vrais avis, souligne aussitôt Sébastien Baussais. Certifiés par l'Afnor". Et le résultat se passe de commentaires. "La note moyenne est de 4,75 sur 5".

Si l'accueil, la propreté ou la déco participent à la satisfaction des clients, les Gîtes de France leur proposent aussi des animations originales. "Pour la septième année consécutive, les propriétaires ont organisé une douzaine de balades pour leur faire découvrir autrement notre département". Et, avec 650 participants en 2016, le sucès est au rendez-vous !

Même si Internet est aujourd'hui incontournable pour la réservation, les Gîtes de France proposent également un accueil téléphonique à leurs clients "Et, pour élargir les plages horaires, nous mutualisons ce service avec d'autres relais", indique Sébastien Baussais. Une mutualisation qui concerne aussi la gestion du site Internet. "Et notre congrès national nous permettra sans doute d'aller encore plus loin". Il devrait aussi aborder l'ubérisation des locations de vacances, confrontées comme d'autres secteurs de l'économie à une concurrence déloyale, car non astreinte aux mêmes règles ni aux mêmes charges.

Les Gîtes de France Finistère en quelques chiffres

 

12 salariés,

1 624 gîtes (+ 4% en un an),

loués en moyenne 17,79 semaines,

128 maisons d'hôtes pour 350 chambres,

8 campings,

20 gîtes de groupe,

une clientèle à 85% française (Ile de France, Pays de la Loire, Bretagne),

et 15% étrangère (Belgique, Allemagne, Royaune Uni, Suisse, Pays-Bas),

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui