Terra 13 avril 2016 à 08h00 | Par Claire Le Clève

"L'avenir laitier sera ce que nous en ferons"

Ne plus subir la crise et prendre en main leur destin, c'est ce ces producteurs de lait proposent de bâtir avec tous leurs collègues du Morbihan, le 21 avril prochain à Grand Champ, dès 20h30 à l'espace 2 000. Fait rare, ils avancent toutes tendances syndicales et organisationnelles confondues.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le collectif d'éleveurs laitiers invite tous les producteurs le 21avril à Grand Champ à l'espace 2000 à une soirée dès 20h30 sur l'avenir laitier.
Le collectif d'éleveurs laitiers invite tous les producteurs le 21avril à Grand Champ à l'espace 2000 à une soirée dès 20h30 sur l'avenir laitier. - © claire le clève

 

 

2800 points de collecte laitière dans le Morbihan et derrière "près de 7 000 producteurs de lait dont beaucoup, face à la crise, se terrent". Comment essayer d'en sortir ? La question est sur toutes les lèvres. "Des choses s'esquissent mais nous sommes persuadés que c'est en étant solidaires et en réfléchissant ensemble qu'on y parviendra. Nos schémas les uns les autres ne sont pas si éloignés", estime le collectif qui s'est mis en place. Il invite le jeudi 21 avril prochain tous les éleveurs laitiers à faire le point sur la situation laitière et à débattre des solutions à poser. Pour ce, ils ont demandé à André Pflimlin, expert en lait, ancien membre de l'institut de l'élevage de dresser l'état des lieu de la production laitière dans le monde et en Europe. Ensuite viendra le temps de l'échange.

Fédérer pour avancer

"On véhicule tous un certain nombre d'idées, il faut les mettre sur la table en débattre, avoir un socle commun à défendre et à porter", espèrent-ils engendrer au travers de cette initiative dont ils souhaitent qu'elle fera date. "Ça peut être le départ de quelque chose de très grand. Le Morbihan a cette capacité à fédérer alors il faut en profiter pour pousser les choses en région, puis au national si les positions sont partagées", ambitionnent-ils, invitant chacun à participer. "L'heure est trop grave. On veut mettre dans la tête des paysans qu'ils peuvent reprendre le pouvoir", s'exclament-ils en poursuivant "trop de gens réfléchissent à notre place". Alors le 21, aura-t-il cette ambiance de grand soir ? "Une chose est sûre, l'avenir laitier sera ce que nous en ferons", estiment-ils.

 

Claire Le Clève

 

 

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes