Terra 11 mars 2016 à 08h00 | Par Jean Dubé

L'innovation au cœur du Village by CA

Dans quelques mois émergera un "village" dédié aux start-up innovantes au cœur du nouveau quartier de la Courrouze à Rennes. L'initiative en revient au Crédit agricole d'Ille-et-Vilaine, mais vingt autres caisses régionales travaillent actuellement en France au développement de ce concept. Elles mettront à disposition de jeunes entreprises une infrastructure et un cadre de travail pour deux ans, en espérant ainsi contribuer à faire émerger les porteurs de projets et les idées qui feront demain l'économie du territoire.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Mario Piromalli, administrateur de la caisse de Crédit agricole d'Ille-et-Vilaine, Marie-Françoise Bocquet, présidente, et Jean-Pierre Vauzanges, directeur général, présentaient à Rennes leur projet de "Village By CA".
Mario Piromalli, administrateur de la caisse de Crédit agricole d'Ille-et-Vilaine, Marie-Françoise Bocquet, présidente, et Jean-Pierre Vauzanges, directeur général, présentaient à Rennes leur projet de "Village By CA". - © Terra

Le projet est ambitieux et dans l'air du temps. Il part du postulat que les grandes innovations, les grands projets majeurs de l'économie du XXIe siècle ont quelquefois été conçus dans un garage ou une arrière cour. Beaucoup d'initiatives émergent donc aujourd'hui et visent à créer des lieux d'accueil pour ces jeunes entreprises dont certaines deviendront peut-être les pourvoyeurs d'emplois de demain.

Le Crédit agricole parisien a ainsi créé il y a peu le premier Village by CA, rue de la Boétie, un lieu ouvert, organisé autour de lieux de convivialité et de services dédié aux entrepreneurs, pour leur faciliter la tâche, leur créer un carnet d'adresse et leur donner quelques clés pour construire leur projet et ouvrir des portes.

L'économie des réseaux

À l'heure de l'économie participative, collaborative, et des réseaux sociaux, une vingtaine de caisses régionales de Crédit agricole déclineront à terme le concept dans leur département. Elles proposeront aux entrepreneurs "en herbe" de leur faire bénéficier des compétences d'un réseau qui couvrira bientôt l'ensemble du territoire national et de quelques adresses prestigieuses à l'étranger.

Le retour espéré de cet engagement ne se mesurera pas directement en euros mais en projets de moyen ou long terme. Ainsi le Village by CA ne se fixe pas pour ambition de développer un chiffre d'affaires mais très clairement de devenir un acteur d'une nouvelle économie qui adopte quelquefois ses propres modes de fonctionnement que les grands groupes bancaires aimeraient bien décortiquer et pourquoi pas copier.

Créativité bouillonnante

Si le Crédit agricole d'Ille-et-Vilaine est la première caisse à communiquer sur le sujet, les autres devraient bientôt lui emboîter le pas. Chacune se fixera ses propres priorités, parce que start-up ne signifie pas exclusivement numérique et informatique. Le premier critère de sélection sera l'innovation, bien-sûr, mais Jean-Pierre Vauzanges, directeur de la caisse d'Ille-et-Vilaine voit dans l'agroalimentaire, la santé, le logement, l'énergie et l'environnement et les nouvelles technologies, cinq pôles possibles de développement.

Des grands noms de l'économie du territoire seront ainsi demain des "parrains" et des conseils potentiels de ces chefs d'entreprise. Ce seront eux qui au préalable sélectionneront les projets qu'ils jugent les plus porteurs d'avenir. Ils joueront le jeu de ces entrepreneurs en leur faisant bénéficier de leurs compétences et pourquoi pas de leur réseau.

Marie-Françoise Bocquet, présidente du Crédit agricole en Bretagne, espère qu'au travers de cette action le Crédit agricole sera "utile à son territoire". 20 à 25 projets devraient trouver dans l'immeuble Origami actuellement en cours de travaux sur la Corrouze un lieu pour s'épanouir et prospérer. 1 200 m2 seront consacrés à cette pépinière d'entreprises, de projets et d'emplois. On ne parlait pas de crise, ni d'agriculture lors de la présentation à la presse de ce projet de Village by CA. Mais rien ne dit que demain des produits, des concepts issus de la "nouvelle économie" ne viendront pas demain donner un coup de main à la "vieille économie". C'est en tout cas un des espoirs de ce projet.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui