Terra 17 octobre 2014 à 08h00 | Par Jean Dubé

La Bretagne innovante s’installe au Sial

1ère région agroalimentaire en France, la Bretagne se positionne comme un acteur de premier rang sur les marchés internationaux.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Terra

Depuis plusieurs décennies, l’industrie agroalimentaire bretonne s’est engagée dans une politique de diversification et d’investissement ambitieuse lui permettant de soutenir ses capacités d’innovation et ses perspectives de développement. Aujourd’hui, avec plus de 400 entreprises (effectif>10), l’agroalimentaire breton emploie quelque 150 000 personnes et génère un CA de 20 Mds d’euros (chiffres 2013).

Véritable vitrine internationale du secteur agroalimentaire français, la Bretagne se mobilise au Sial (Salon International de l’Alimentation) 2014, pour exposer un concentré de son savoir-faire.

Le dispositif breton

A l’occasion du Sial, la chambre régionale d’agriculture de Bretagne dans le cadre de la Coceb (association inter-consulaire bretonne), Bretagne Développement Innovation, Valorial, accompagnés de Produit en Bretagne, du Centre Culinaire Contemporain, de Bretagne Commerce International et de l’Association Bretonne des Entreprises Agroalimentaires animeront la quatrième édition du stand "Bretagne - Tendances & Innovations", avec le soutien financier de la région Bretagne.

Situé dans le hall "Régions de France" (Hall 5a M 056), cet espace portera les couleurs de la marque Bretagne et présentera une sélection de 55 produits "Tendances & Innovations". Sélectionnés par les partenaires du stand, ces produits répondent aux attentes des consommateurs et montrent le dynamisme du secteur agroalimentaire en matière d’innovation et d’adaptation aux attentes des marchés.

En parallèle de cette vitrine, et sous la même enseigne "Bretagne", 27 exposants, accompagnés par les chambres consulaires bretonnes, s’installeront sur des stands collectifs répartis dans les pavillons sectoriels. Ils complèteront ainsi le dispositif breton et assureront la promotion de leurs produits.

Au total, plus de cent entreprises bretonnes, qu’elles soient réunies sous la bannière "Bretagne" ou qu’elles soient présentes au Sial de façon indépendante, assureront la présence de l'agroalimentaire breton. Toutes concourront à témoigner de l’excellence et du dynamisme de la Bretagne en matière d’agroalimentaire.

A consommer en accompagnement, aussi bien chaud que froid, le spaghetti d'algues a remporté le grand
prix de l'innovation du Sial 2014.
A consommer en accompagnement, aussi bien chaud que froid, le spaghetti d'algues a remporté le grand prix de l'innovation du Sial 2014. - © Terra

Les spaghetti d'algues de Rosporden remportent le grand prix de l'innovation

Ses perles de saveur et son vinaigre à râper avaient déjà décroché une myriade de récompenses. Globe export récidive avec des spaghetti d'algues : tout juste mis au point, ils viennent de remporter le grand prix de l'innovation du Sial 2014.

"C'est une belle surprise, on ne s'y attendait pas". Basé à Rosporden, Globe export vient de décrocher le grand prix de l'innovation du Sial 2014 pour ses spaghetti d'algues. Et Mathieu Isoard, son jeune et dynamique dirigeant, ne boude pas son plaisir. "C'est une reconnaissance du travail engagé". Car l'innovation est au cœur des gènes de l'entreprise. "Faire de la valeur ajoutée, c'est notre seule façon d'être encore là demain".

Après les perles de saveur et le vinaigre à râper, Globe export vient de mettre au point des spaghetti d'algues. "Il s'agit d'un jus d'algues gélifié, explique Mathieu Isoard. A servir chaud ou froid pour accompagner salades, woks, viandes blanches ou poisson, c'est un produit résolument novateur et réservé pour le moment à la restauration. "Nous le présentons en seau de 200 g, conditionné dans de l'eau de mer". Une idée qui a toute son importance. "C'est un conservateur. Et le restaurateur pourra l'utiliser en cuisson, court bouillon...". Garanti 100% végétal, le spaghetti ne contient pas de gluten et est pauvre en calories, ce qui lui ouvre autant de marchés de niche. Pour le moment, il est fabriqué à partir de kombu, une algue brune. Mais algues rouges et algues vertes devraient bientôt entrer dans la danse, pour proposer une jolie gamme de couleurs. Et, fort de l'expérience des perles de saveur, qui se déclinent désormais en une trentaine de parfums, Mathieu Isoard imagine déjà utiliser le procédé de fabrication des spaghetti pour gélifier d'autres liquides. "Pourquoi pas au jus d'orange ? Au vinaigre ? A la mayonnaise pour éviter que votre sandwich ne coule ? Au sirop d'érable pour une crêpe nomade ?"

Pour cette petite entreprise de 18 salariés, le prix obtenu au Sial est une belle opportunité. Avant même que le salon n'ouvre ses portes, les spaghetti ont fait le buzz et les premiers contacts commerciaux ont été pris. Reste maintenant à concrétiser. Une étape qui ne devrait pas poser problème à cette équipe jeune et hyper-motivée, avec toujours une multitude d'idées en tête. "Ici, les portes des bureaux sont ouvertes, pour faciliter les échanges. Et de l'idée à sa concrétisation, il ne se passe pas plus de 6 mois".

Le Sial en bref

Le Salon International de l'Agroalimentaire se tiendra du 19 au 23 octobre 2014 à Paris. Il s'agit, avec l’Anuga (salon agroalimentaire de Cologne), du plus grand observatoire de l'innovation alimentaire au monde, dédié aux professionnels de l'industrie et de la distribution alimentaire, de la restauration collective et commerciale. Un événement incontournable pour tous les professionnels du secteur agroalimentaire.
Le Sial en quelques chiffres :
50e édition ; Plus de 6000 exposants, de 105 pays, dans 20 secteurs d’expositions ; 1 700 innovations présentées par les exposants (+70 % par rapport à 2012), 600 produits retenus par le jury Sial Innovation, 15 grands prix attribués ; Plus de 150 000 visiteurs attendus, de 200 pays.

- © Terra

SIAL 2014
Quelles sont les "grandes" tendances ?

1.700 innovations alimentaires seront présentées à l'occasion du Sial, un record absolu. Cela représente une progression de 70% par rapport à la précédente édition en 2012. Et la France n'est pas en reste puisqu'un quart des nouveautés du Sial sont hexagonales. Preuve s'il en est du dynamisme du secteur en France, encore largement représenté par des TPE et PME.

"Ce qu'il faut retenir de ces nouveaux produits c'est qu'il n'y a plus de place pour les ventres mous, pour ceux qui n'ont pas suffisamment de parti pris, affirme Xavier Terlet, président du cabinet XTC spécialisé dans les innovations alimentaires. Il faut choisir un camp et ne pas vouloir rassembler toutes les envies car c'est devenu impossible. Le consommateur est devenu multiple". Les innovations exposées au Sial s'attaquent donc à des marchés de niche, s'adressant à un besoin spécifique à un moment donné plutôt qu'à un consommateur type.

Ecartelé entre plusieurs envies : se faire plaisir, gagner du temps, consommer local, tout faire soi-même, le consommateur français est devenu difficile à cerner. La même personne peut acheter la crème de caramel avec des inclusions de crêpes dentelles et des biscuits sans sucre, des légumes à réchauffer au micro-onde et de l’huile de homard pour cuisiner des recettes de chef. "

Après avoir étudié ces 1700 innovations, la société XTC World Innovation a mis en évidence 12 tendances qui se lisent "comme dans un miroir" à travers un jeu de 2 fois 6 tendances opposées, mais complémentaires. Des tendances dévoilées ici et expliquées au regard des produits "Tendances & Innovations de Bretagne". Retrouvez dans Terra, une sélection des produits présentés par des entreprises bretonnnes et classés selon les tendances définies dans ce schéma.


Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui