Terra 21 janvier 2016 à 12h00 | Par Audrey Desormeaux

La Bretagne reflète la diversité des systèmes ovins français

Alors que le prochain congrès de la Fédération nationale ovine se tiendra du 20 au 22 avril à Saint-Malo, le comité d'organisation s’est réuni les jours derniers en présence de Michèle Boudoin, la nouvelle présidente du syndicat national, qui est aussi éleveuse de 550 brebis dans le Puy de Dôme. L’occasion de faire le point sur les moments forts qui animeront cet événement, parmi lesquels un circuit de visites d'élevages. Les éleveurs ovins venus de toute la France pourront ainsi découvrir la diversité des systèmes ovins bretons. Et chaque visite d’élevage sera couplée à la découverte d’une entreprise en Ille-et-Vilaine, Côtes d’Armor et Morbihan.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Michèle Boudoin
Présidente de la FNO
Michèle Boudoin Présidente de la FNO - © Terra

Pourquoi avoir choisi la Bretagne pour accueillir l’assemblée générale de la FNO ?

Michèle Boudoin. La Bretagne n’est pas une région très moutonnière et pourtant elle reflète assez bien la diversité des systèmes ovins qui caractérise la France. On peut y trouver des systèmes intensifs spécialisés ou non, extensifs voire même pastoraux avec les élevages des pré-salés. Une filière de lait de brebis s’est également développée autour d’une laiterie. Et on compte plusieurs signes officiels de qualité autour de la viande d’agneau, le label rouge Brocéliande, l’appellation d’origine protégée des pré-salés, la CCP l’agneau de nos régions… Cette région a également la chance de posséder l’un des premiers abattoirs d’ovins de France et le leader mondial de boucles électroniques

Que pensez-vous de l’organisation de ce 69e congrès ?

M.B. Notre assemblée générale est un moment privilégié d’échanges et de convivialité, au cours duquel les éleveurs ovins français aiment se retrouver chaque année. Au-delà d’un rendez-vous syndical, ils y découvrent de nouveaux territoires et la richesse des systèmes mis en place par les éleveurs pour les valoriser. Les circuits de visite préparés par le comité d’organisation et le goût des Bretons pour la fête devraient pleinement les satisfaire… L’organisation d’un congrès est également l’occasion de souder les équipes sur le terrain. Et je suis ravie de constater que de nombreux jeunes éleveurs ont souhaité s’investir. C’est aussi ça, l’organisation d’un congrès, la convivialité avant tout…

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui