Terra 08 septembre 2016 à 08h00 | Par Chantal Pape

La Région consacre 260 millions d'euros aux lycées

Bâti, équipements, accès au numérique, accueil... Bon an mal an, la Région Bretagne consacre 260 millions d'euros aux lycées. À Lesneven (29), elle a aidé l'Iréo à se doter de nouvelles salles de classe et d'un internat flambant neuf.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Dans le cadre de son tour de Bretagne des lycées, Isabelle Pellerin, vice-présidente de la Région Bretagne, a découvert les nouveaux locaux de l'Iréo de Lesneven le 2 septembre dernier.
Dans le cadre de son tour de Bretagne des lycées, Isabelle Pellerin, vice-présidente de la Région Bretagne, a découvert les nouveaux locaux de l'Iréo de Lesneven le 2 septembre dernier. - © Terra

Après de longs mois de réflexion et de montage de dossiers et une bonne année de travaux, le nouveau bâtiment de l'Iréo de Lesneven (29) est enfin opérationnel. Avec ses grandes baies vitrées largement ouvertes sur la campagne environnante, il est très lumineux. Entièrement accessibe, grâce à un ascenseur, il offre quatre salles de classe dotées des derniers équipements multi-média, de nouvelles chambres spacieuses pour les internes. Et abrite, au rez-de-chaussée, des espaces de vie et de détente avec cafétéria, foyer équipé de billards et baby-foot...

Répondre aux besoins

"C'était devenu une nécessité pour répondre aux besoins en formation du territoire et de l'agriculture, affirme Dominique Zupan, le directeur de l'établissement qui, avec ses 232 élèves de la 4e au BTS, fait partie du réseau des MFR, les maisons familiales et rurales. Nous allons maintenant nous attaquer à la rénovation de l'existant, qui va nous doter de laboratoires de langues et de sciences et d'un atelier de mécanique". Le tout pour un budget de l'ordre de 3 millions d'euros, subventionné à 24 % par la Région Bretagne.

Des outils numériques de qualité

Alors que l'heure de la rentrée scolaire vient tout juste de sonner, Isabelle Pellerin, la nouvelle vice-présidente en charge des lycées, en a profité pour entamer un tour de Bretagne, qui l'amènera dans une quinzaine d'établissements. À Lesneven, elle a d'abord échangé avec les formateurs sur les spécificités de l'enseignement en maisons familiales, puis visité les locaux et entamé une partie de baby-foot avec les élèves. Avant de rappeler l'engagement du conseil régional. "Au fil des lois de décentralisation successives, les Régions ont désormais compétence en matière de bâti et d'équipement des lycées mais aussi la responsabilité des personnels techniques chargés de l'entretien, de l'accueil et de l'hébergement". Au total, la Région Bretagne y consacre 260 millions d'euros par an, en mettant l'accent sur "le développement durable, avec des bâtiments sûrs, économes en énergie et accessibles, et l'accès à un outil numérique de qualité".

Des aides à l'autonomie pour les fermes des lycées agricoles

Depuis trois ans, la Région Bretagne soutient les fermes d'application des lycées agricoles, par le biais des CAP, les contrats d'autonomie et de progrès. Validés dans 15 établissements déjà, pour un montant de 3,73 millions d'euros, ils poursuivent quatre objectifs : améliorer la performance économique, améliorer les pratiques agronomiques et l'autonomie, qu'elle soit énergétique, alimentaire ou des intrants, rechercher la qualité des produits et valoriser le métier d'agriculteur. Conversion à la bio, réduction des consommations d'eau ou d'énergie, optimisation du pâturage... : les actions sont multiples et se traduisent souvent par la construction ou la modernisation de bâtiments d'élevage ou de serres ou, comme à Kerliver (29), par la construction d'un hangar pour stocker les plaquettes bois issues de l'exploitation qui alimenteront la chaudière du site.

Les lycées bretons en chiffres

248 lycées (132 privés et 116 publics), dont 60 lycées agricoles (50 privés et 9 publics),

145 652 lycéens, dont 16 507 en lycée agricole.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes