Terra 25 mai 2011 à 15h05 | Par chantal pape

Laïta poursuit sa croissance

Moins de 2 ans après sa création, Laïta(1) vient d'achever la mise en place de sa nouvelle organisation. Et va investir 29 millions d'euros courant 2011 pour poursuivre son développement

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Lancée le 1er juillet 2009, Laïta, première coopérative du Grand Ouest, regroupe les activités laitières d'Even, Triskalia et Terrena. "Nous avons commencé par mettre en place une organisation commune", explique Christian Couilleau, directeur général de Laïta. Ainsi, l'optimisation des collectes de lait a réduit de 10% le nombre de camions. Le fonctionnement des entrepôts a été revu, permettant de gagner en coût de transport. Les réseaux commerciaux ont fusionné et Laïta a vu la vente de ses produits à marque progresser de 4,7%..."Maintenant que la phase de construction est terminée, nous passons à la phase de croissance". 29 millions d'? vont être investis courant 2011, dont 5 millions pour les beurreries, qui seront désormais plus spécialisées. "Nous allons encore renforcer le goût et la tartinabilité du beurre Paysan Breton. Et améliorer notre efficacité économique sur les marques distributeurs". 8 millions d'? seront consacrés aux tours de séchage, afin de travailler sur des produits plus élaborés, à destination des chocolatiers, de l'alimentation infantile, du marché hallal... 2011 verra l'extension de la marque Paysan Breton aux crêpes Saveur bretonne, d'Even. "Nous allons aussi innover sur le segment du fromage fouetté Madame Loïk, en proposant désormais trois ou quatre nouveautés par an". Un segment que Laïta entend développer grâce à une campagne publicitaire télévisée, un livre de recettes..."Nous souhaitons aussi progresser sur le marché des ingrédients élaborés, à destination de l'agroalimentaire : poudre fermentée, fromage sur mesure...".


Double prix, double volume


"Dans la perspective de sortie des quotas, Laïta veut concilier l'intérêt de ses adhérents et ses résultats économiques", précise Dominique Chargé, son président. Ce qui a conduit le groupe, en cette année où les volumes collectés ont progressé de 6%, à mettre en place un système "double prix, double volume" pour les allocations provisoires de fin de campagne. "Il permet aux adhérents de faire le choix d'une augmentation de production et à Laïta de valoriser ce lait sur les marchés internationaux, où le prix est plus volatil".


Chantal Pape



(1) Laïta ce sont 1,09 milliard d'? de chiffre d'affaires, 3 475 producteurs, 2 045 salariés, 6 sites industriels, N° 1 en beurre moulé tradition, en poudre de lait, en yaourts gourmands, N°3 en fromage à tartiner.쇓

De gauche à droite : Christian Couilleau, directeur général de Laïta, et Dominique Chargé, président.
De gauche à droite : Christian Couilleau, directeur général de Laïta, et Dominique Chargé, président. - © terra

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

8 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui