Terra 09 mars 2017 à 08h00 | Par Agra

Le Brexit risque de retarder l'instauration de la PAC 2020

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Faisant appel à son "expérience personnelle", Stéphane Le Foll "ne voit pas comment discuter des grands enjeux budgétaires de la PAC sans une sortie complète de la Grande-Bretagne" de l'Europe. Il s'est exprimé sur le sujet lors d'un colloque sur la future PAC, organisé par Jeunes agriculteurs, le 1er mars au Salon de l'agriculture. "L'article 50 oblige une sortie en mars 2019 pour un budget en 2020, je souhaite du courage à ceux qui devront le négocier", a-t-il continué. Michel Dantin, député européen, a lui aussi confirmé ces éléments, évoquant un "manque de 14 % dans le budget", manque non négligeable dans les arbitrages à venir. Il évoque "un travail colossal" nécessaire pour ce Bexit.
JA a également présenté, en parallèle de son colloque, ses propositions pour cette PAC à venir (lire en page 9). Jérémy Decerle, président des JA, a de son côté évoqué un salon "tendu dans les allées aussi à cause de la dernière PAC qui a du mal à répondre aux attentes des paysans".


Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui