Terra 13 octobre 2015 à 08h00 | Par Arnaud Marlet

Le centre culinaire a trouvé la bonne formule

L'école du centre culinaire contemporain fait sa troisième rentrée. Jusqu'à Noël, une cinquantaine de cours sont proposés aux particuliers et aux entreprises. Autant d'occasions d'allier apprentissage et convivialité.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Ici, la cuisine est ouverte sur la salle. © Terra De gauche à droite : Fabrice Clochard, sociologue et conseiller technique, Freddy Thiburce, directeur général, Alexandra Beauvais, coordinatrice technique, pédagogique et éthique, et Yannick Gueguen, directeur du living  © Terra

"Au début, à part l'école, tout était nouveau, il a fallu tout inventer. On est un peu comme une start-up", aime répéter Freddy Thiburce, le directeur général du centre culinaire contemporain. Lancé il y a trois ans à l'époque par Jean-Michel Lemétayer, juste avant sa disparition, le centre culinaire contemporain a dû trouver ses marques, mais aujourd'hui le succès est au rendez-vous. Qu'il s'agisse du comptoir d'essais, de la partie snack ou de la crêperie-pizzeria, tous les midis, le centre culinaire de la zone Atalante Champeaux, fait le plein ou presque. Si pour le jeune centre culinaire, ce n'est que la troisième rentrée, Freddy Thiburce effectue quant à lui cette année, sa 22e rentrée, depuis la création du cercle culinaire de Rennes en 1994, "de là ou tout est parti".

Ecole-labortaoire unique en son gene, située au cœur d'un living lab* dédié à l'innovation gastronomique et alimentaire, l'école de cuisine met l'accent sur la convivialité et la qualité de la relation, pour mieux prendre en compte innovation, alimentation et société. "La finalité de la cuisine, ce n'est pas de la faire mais de la partager", commente Freddy Thiburce. Et d'ajouter : "Les élèves que nous accueillons ici ont des motivations très diverses. Certains souhaitent apprendre, d'autres se perfectionner, trouver de nouvelles idées ou, tout simplement, passer un bon moment". L'école s'appuie, sur une douzaine de cuisiniers pédagoques, professeurs de cuisine ou chefs en restauration. Son ambition ? Faire du croisement entre tous les passionnés, professionnels ou amateurs, une boîte à idées pour la cuisine de demain. Un vrai terrain de jeu, que Fabrice Clochard, sociologue explore pour tenter de dénicher les goûts de demain.

Pâte à choux, chocolat, cuisine orientale, spécial sauces, pâtisserie des petits gourmands, pâtisseries bretonnes... Les tarifs varient de 45 à 75 € la séance (ingrédients et matériel fournis), sachant qu'un cours dure trois heures en moyenne, voire davantage, avec une dégustation à la fin.

 


* Un living lab est une méthode de recherche en innovation ouverte qui vise le développement de nouveaux produits et services. L'approche promeut un processus de co-création avec les usagers finaux dans des conditions réelles et s'appuie sur un éco-système de partenariats public-privé-citoyen.

Opération portes ouvertes

Le centre culinaire contemporain ouvrait ses portes samedi 3 octobre. Une façon pour le public rennais, guidé par Freddy Thiburce le directeur, de découvrir le rôle, les objectifs, et les moyens de ce que Jean-Michel Lemétayer premier président appelait le couteau suisse de l'alimentation bretonne !

Tout au long de l'année, le centre culinaire organise des rencontres, débats et dédicaces ou cooking démo, avec des auteurs, experts chefs sur des thématiques liées à la cuisine et à l'alimentation. Trois auteurs étaient présents pour l'inauguration de cette nouvelle saison culturelle : Alexia Savey, nouvelle marraine de l'école de cuisine, pour "La faim du petit poids", Alexandra Beauvais pour "Fait maison, sans gluten", et Pascal Baudoin pour "La petite histoire gourmande des grandes marques bretonnes".

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui