Terra 22 juin 2016 à 09h00 | Par Claire Le Clève

Le salariat, piste pour maintenir l'élevage ?

La charge de travail explose sur les exploitations qui, depuis plusieurs années, s'agrandissent progressivement. En face, la capacité des agriculteurs à supporter cette charge de travail a peu évolué et c'est tout le problème

Abonnez-vous Réagir Imprimer
"La disponibilité en main d’œuvre est devenue le facteur limitant du développement des exploitations"
"La disponibilité en main d’œuvre est devenue le facteur limitant du développement des exploitations" - © claire le clève

."La disponibilité en main d’œuvre est devenue le facteur limitant du développement des exploitations", estime Frank Guéhennec, président du comité départemental pour l'emploi. Le salariat comme piste pour le maintien de l'élevage ? Un thème qu'ont choisi d'aborder les membres du comité départemental pour l'emploi, mardi dernier, lors de la journée pour l'emploi rassemblant AEF, Seremor, Solutis, JA, FDSEA, chambre d 'agriculture. Car si la part du salariat progresse (+3,8 % depuis 2011) avec 3 172 employeurs en 2013 contre 3055 en 2010, les témoignages apportés ont montré l'insuffisance de rentabilité économique actuelle des productions agricoles pour faire face à l’accroissement de la charge de travail, et la tension qu'elle entraîne. Sur les 6914 exploitations du Morbihan et les 15 340 actifs agricoles, le tiers (5 175) est constitué de salarié ETP. "Leur part progresse", a t-on souligné, mais insuffisamment. Des solutions s'esquissent, notamment en matière d'emploi partagé. A découvrir la semaine prochaine dans Terra.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes