Terra 12 juin 2017 à 08h00 | Par Chantal Pape

Les collégiens de Carhaix découvrent les métiers verts

Comme à Landivisiau il y a deux ans ou Quimperlé l'an passé, plus de 400 collégiens des classes de 4e de Carhaix et des alentours ont pu découvrir les multiples métiers qui gravitent autour de l'agriculture, le temps d'une journée bien remplie.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le 1e juin dernier, plus de 400 élèves de 4e des collèges publics et privés de Carhaix, Pleyben et Huelgoat ont découvert les métiers de l'agriculture.
Le 1e juin dernier, plus de 400 élèves de 4e des collèges publics et privés de Carhaix, Pleyben et Huelgoat ont découvert les métiers de l'agriculture. - © Chantal Pape

"D'ici 5 à 8 ans, près de 50% des agriculteurs finistériens atteindront l'âge de la retraite". C'est parce qu'ils étaient conscients du formidable défi à relever dans les années à venir que, dès 2009, l'AEF, l'association emploi formation et la chambre d'agriculture ont uni leurs efforts. Et, avec les différentes familles de l'enseignement agricole, ils ont lancé les opérations Découverte des métiers verts. "Nous intervenons régulièrement dans les 110 collèges que compte le Finistère, indique Nicole Morizur, élue à la chambre d'agriculture, en charge de l'attractivité des métiers. Nous y rencontrons aux alentours de 1 000 élèves par an. En prenant soin de faire évoluer régulièrement nos outils de communication pour les rendre plus attractifs !"

 

Plus de 400 collégiens

 

La semaine dernière, c'est une opération d'une toute autre ampleur qu'ils ont organisé sur le pays du Centre Ouest Bretagne. "Comme à Landivisiau il y a deux ans ou à Quimperlé l'an passé, nous avons proposé à tous les collèges, privés et publics, de participer à une journée de découverte des métiers de l'agriculture", explique Gilles Burel, animateur de l'AEF et cheville ouvrière de ces journées. La cible ? "Les classes de 4e, qui commencent à réfléchir à leur orientation". Et, une fois encore, le succès est au rendez-vous puisque plus de 400 collégiens ont fait le déplacement.

 

Une opération pilotée par l'AEF, la chambre d'agriculture, les Jeunes Agriculteurs et le Centre Ouest Bretagne.
Une opération pilotée par l'AEF, la chambre d'agriculture, les Jeunes Agriculteurs et le Centre Ouest Bretagne. - © Chantal Pape

A la ferme

 

Par groupes de 15 à 25 personnes, ils ont pu visiter une exploitation agricole au plus près de leur établissement. "Lait, porc, volailles, légumes, pépinière, pisciculture... nous avons voulu présenter toute la diversité présente sur le territoire", détaille Olivier Roué, le président de l'AEF. Regroupés salle du Bonnet rouge, à Kergloff et encadrés par des élèves de BTS du Nivot, ils ont ensuite participé à six ateliers. "Là, des agriculteurs, des formateurs ou des techniciens leur ont présenté les métiers du lait, du porc, de l'aquaculture, du paysage, du machinisme ou de l'amont/aval". "Il y a encore du boulot à faire, constate Florian Salaün, secrétaire général des Jeunes agriculteurs à l'issue de la journée. En 4e, certains ne savent toujours pas avec quoi on fait du beurre...".

 

Un travail de proximité

 

Cette opération s'inscrit tout à fait dans le programme scolaire de ces collégiens. "Parcours avenir s'étale de la classe de 5e à la 3e, détaille ce professeur de Pleyben. Et ceux qui le souhaitent peuvent même en faire une épreuve du brevet des collèges". Si elle a décidé d'y inscrire sa classe, c'est aussi parce qu'elle compte quelques enfants d'agriculteurs. "Et il y a parfois quelques préjugés défavorables : je voulais remettre les choses au point". Les différents ateliers auxquels auront participé les jeunes "leur auront donné une certaine ouverture d'esprit". Pour poursuivre encore le travail de réflexion, un compte-rendu sera réalisé en vie de classe. "Et l'agriculture peut leur procurer un emploi à côté de chez eux".

Une telle opération ne peut voir le jour qu'avec le soutien des élus locaux. "C'est une autre façon de faire découvrir les métiers de l'agriculture, se félicite Jean-Pierre Le Fur, élu référent agriculture du COB. Une excellente initiative ! Demain, l'agriculture aura besoin de salariés formés et compétents. Et il y aura de nombreuses possibilités d'installation comme chef d'exploitation".

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui