Terra 24 février 2016 à 08h00 | Par Chantal Pape

Les concours ? Une passion !

Producteur de légumes à Taulé, Yvan Cléach est aussi éleveur de Blondes d'Aquitaine. Attaché à ses animaux, il s'est aussi pris de passion pour les concours et sera présent à Agri Deiz, à Morlaix, avec 4 d'entre eux.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Eleveur à Taulé, Yvan Cléach devrait amener 4 animaux au festival Agri Deiz, dont Hirondelle, une femelle de 5 ans.
Eleveur à Taulé, Yvan Cléach devrait amener 4 animaux au festival Agri Deiz, dont Hirondelle, une femelle de 5 ans. - © Chantal Pape

En 2014, la confrontation entre les Blondes d'Aquitaine du Grand Ouest, organisée à Morlaix dans le cadre d'Agri Deiz, lui a laissé une forte impression. Et c'est avec plaisir qu'Yvan Cléach s'apprête à participer, le 12 mars prochain, au concours régional de la race, qui rassemblera 48 animaux issus d'une vingtaine d'élevages du Finistère, des Côtes d'Armor et du Morbihan.

 

Une vache élégante

 

A Taulé, les premières vaches allaitantes arrivent en 1998. Mais le troupeau ne se développe réellement qu'à partir de 2009, date à laquelle Yvan Cléach arrête la production laitière. "Même si mes parents et mon épouse me donnent un coup de main, il devenait difficile de tout concilier". Mais quelle race choisir ? "J'ai préféré la Blonde d'Aquitaine pour son rendement en viande, sa facilité de vêlage, son gabarit... et son élégance".

 

Se confronter en toute convivialité

 

Le premier taureau reproducteur, acheté chez un éleveur du Tarn et Garonne, "parce qu'il faut sans cesse améliorer génétiquement le troupeau", arrive sur l'exploitation en 2008. Et c'est lui qui donnera le virus des concours à Yvan. "Peu à peu, il a gravi tous les échelons". Des concours qui lui permettent de faire connaître l'élevage, "pour essayer de vendre un peu de génétique", et de se comparer aux autres, en toute humilité. "Un jour, on peut être le meilleur. Et au concours suivant, le dernier".

Même s'ils lui demandent une grande disponibilité, entre préparation des animaux et présence sur place, ils sont aussi l'occasion de nouer des relations avec des éleveurs d'un bout à l'autre de la France. "Certes, nos animaux sont en concurrence. Mais c'est toujours très convivial". Et les concours lui donnent occasion de sortir de son exploitation et d'échanger, des moments encore plus précieux en ces temps difficiles.

 

En pratique

 

Le festival Agri Deiz se tiendra au parc des expositions de Morlaix les 12 et 13 mars prochains. Vitrine de l'agriculture et de l'élevage finistériens, il rassemblera cette année encore les plus beaux animaux de ferme et de compagnie et devrait accueillir 20 000 visiteurs.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui