Terra 18 février 2016 à 08h00 | Par Jean Dubé

Les OP Camembert, Pont-L’Evêque et Livarot disent non à la cessibilité des contrats

Abonnez-vous Réagir Imprimer

L’Union des organisations de producteurs (OP) de lait pour les appellations d’origine protégée (AOP) Camembert de Normandie, Pont-l’Evêque et Livarot "tiennent une position commune contre la cessibilité des contrats". Cette union regroupe l’OP AOP Gillot, l’OP AOP Lactalis de Normandie, l’OP AOP Réaux, l’OP AOP Graindorge ainsi que l’OP AOP Fromagers de Tradition. "Il est nécessaire de maintenir la production laitière au sein de la zone géographique d’Appellation. Autoriser la cessibilité des contrats reviendrait à favoriser la reprise de gros volumes de production, poussant des exploitations à ne plus suivre le cahier des charges, favorisant ainsi leur sortie de la filière", explique l’Union. "Allons-nous résoudre la crise laitière en entretenant un marché non encadré et dont personne ne maîtrise encore les limites : le marché des contrats laitiers ?", s’interroge-t-elle. L’union revendique aussi la redistribution des volumes par les OP "afin de [leur, ndlr] donner du poids […] pour la maîtrise des volumes produits".

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui