Terra 02 juillet 2014 à 08h00 | Par Thierry Merret

Les victoires ne tombent pas du ciel !

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Président de la FDSEA du Finistère
Président de la FDSEA du Finistère - © Terra

Le syndicalisme peut donner l’impression de râler tout le temps et de ne pas suffisamment positiver. Mais n’est-ce pas justement parce que la FDSEA du Finistère conçoit son rôle comme celui d’un lanceur d’alertes ? Au-delà, nous voulons aussi un syndicalisme qui soit force de propositions et de solutions. Par nos actions, souvent invisibles pour les adhérents, et parfois de longue haleine, certaines catastrophes ne voient pas le jour ! Pour autant, avec des volumes de production agricoles en baisse, c’est l’effet domino sur l’industrie agroalimentaire avec une diminution de plus de 6 % des effectifs salariés dans le Finistère entre 2012 et 2013 ! La pointe bretonne est particulièrement touchée, mais le feu pourrait vite se propager.

Cela devrait interpeller tout un chacun, Bretonnes et Bretons, décideurs politiques, mais aussi les paysans. Peut-on se permettre, pour notre avenir commun, de céder à la résignation, et à la tentation de l’individualisme ? Alors qu’aujourd’hui, nous, agriculteurs, sommes à la pointe de l’excellence technique, sanitaire et environnementale, nombre de nos outils industriels flanchent ! Où est le malaise ? Les querelles de chapelle doivent cesser pour l’avenir de nos territoires. Des solutions existent, des portes peuvent s’ouvrir si nous jouons collectif !

Sinon, à qui cela profite-t-il ? A la grande distribution, sûrement, qui, lentement mais sûrement investit dans les outils agroalimentaires ! Aux pouvoirs publics, sous l’influence des lobbies verts, qui profitent du moindre relâchement de pression pour nous ferrer de nouveaux boulets aux pieds ! Ainsi, tout le monde croit que l’écotaxe a été abandonnée. Or, dans les faits, il n’en est rien ! Le gouvernement a bel et bien réhabilité l’écotaxe ! Si rien n’est fait, les transporteurs seront les percepteurs d’une taxe injuste et mortifère, et les producteurs les payeurs !

L’appel des huit organisations patronales (lire page 5, dont la FNSEA, au Président de la République et au Premier Ministre me laisse penser ô combien la Bretagne a été précurseur dans ses positions et actions collectives. Oui, nous pouvons transcender les clivages partisans pour remettre l’économie et l’emploi au cœur des décisions : le collectif des acteurs économiques bretons qui travaille depuis 2008 contre l’écotaxe, la plate-forme Agri-Agro qui propose des simplifications administratives, le mouvement des bonnets rouges pour vivre, décider et travailler en Bretagne...

On dit, en sport, que "seule la victoire est belle". Mais si l’on admet que les résultats viennent des actions engagées, n'oublions pas que plus on se concentre sur les actions à mener et plus on accroît nos chances d’obtenir des résultats. Notre syndicalisme fédérateur est là pour ça ! Les victoires ne tombent pas du ciel !

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui