Terra 01 février 2018 à 10h00 | Par Claire Le Clève

"Nourrir les hommes : notre fierté "

Nourrir les hommes , quoi de plus noble ? C’est bien cette fierté, quand l’agriculture rime avec santé, que la FDSEA veut insuffler à nouveau dans l’esprit des agriculteurs qu’elle convie, le vendredi 16 février prochain pour son assemblée générale à Ploërmel. Redonner cette grandeur à un métier laminé par des prix minuscules.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le docteur Christian Recchia, médecin, expert aux côtés François Sorel sur les ondes de RMC, participera aux débats
Le docteur Christian Recchia, médecin, expert aux côtés François Sorel sur les ondes de RMC, participera aux débats - © XXX

L’ambition est claire. "Nous voulons redonner cette fierté de nourrir les hommes", dit sans détour Frank Guéhennec, président de la FDSEA. Alors que les assemblées cantonales du syndicat s’achèvent, "et que nous avons pu rencontrer directement plus de 300 agriculteurs, il n’y a pas eu une réunion sans qu’on rencontre des gens usés par ces attaques incessantes. On nous fait passer pour des empoisonneurs ! ", s’insurge l’équipe d’élus de la FDSEA pour qui cela devient tout aussi "insupportable" qu’injuste : "ils respectent des cahiers des charges, des réglementations...et travaillent bien". En cause, les dégâts occasionnés moralement dans un contexte de prix bas qui ne participent guère à la valorisation du métier. "On voit des gens qui finissent par jeter l’éponge alors qu’il est urgent de redonner de la noblesse à l’acte de nourrir les hommes", enchaîne Frank Guéhennec, persuadé qu’il en va de l’avenir de l’agriculture. Et c’est au médecin Christian Recchia, analyste en stratégie économique et et technologique des filières agroalimentaire, qu’il reviendra l’après midi d’impulser cette reconquête, fort des conseils qu’il délivre aussi sur les ondes de RMC, dans un débat ouvert à tous.

Au quotidien

Le matin, c’est avec Arnold Puech d’Alissac, que les adhérents de la FDSEA pourront revenir sur l’activité syndicale de 2017. "Nous sommes tous les jours à l’offensive", relève Frank Guéhennec sur des dossiers qui ne sont pas toujours sous les feux médiatiques mais pour autant, "si nous n’étions pas intervenus sur les bandes de non traitement par exemple ou sur le maintien du schéma régional des structures...Ce n’était pas directement des euros mais du potentiel de production de la ferme morbihannaise qui risquait de disparaître", estime le responsable. Autant de thèmes qui seront débattus tout comme les attendus concernant les EGA. "Le Président Emmanuel Macron a dit beaucoup de choses intéressantes. On nous annonce une loi sur la construction des prix intégrant le prix de production. Elle ne sera pas respectée si elle n’est pas contrôlée", insiste le producteur de lait de Camors. Des prix rémunérateurs à la hauteur, beaucoup d’attentes et d’interrogations qui ne manqueront pas de faire débat au lycée la Touche de Ploermel, le vendredi 16 février prochain.

Claire Le Clève

 

 

 

Frank Guéhennec, président de la FDSEA, "nous sommes tous les jours à l’offensive "
Frank Guéhennec, président de la FDSEA, "nous sommes tous les jours à l’offensive " - © Claire Le Clève

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui