Terra 29 novembre 2014 à 08h00 | Par Claire Leclève

Parrain ou marraine avec Rés'agri

L'étape de la rénovation des groupes de développement du Morbihan a été achevée en 2014, pour Rés'agri. Reste la multitude des actions collectives menées. Certaines, novatrices, dont le parrainage-marrainage ont été présentées lors de l'assemblée générale, le 18 novembre dernier à Pontivy.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Pour la signature de la première convention de parrainage marinage, Delphine Le Mestrellin, Anne Sophie Jégat et Nathalie Noé.
Pour la signature de la première convention de parrainage marinage, Delphine Le Mestrellin, Anne Sophie Jégat et Nathalie Noé. - © CLC

0 % des jeunes qui s'installent aujourd'hui en Morbihan ne sont pas issus du milieu agricole…Comment sécuriser et accompagner leurs premiers pas dans la profession une fois le cap de l'installation franchie ? Beaucoup de structures réfléchissent, y compris les groupes de développement, pour répondre à cette attente. Une recherche que la commission féminine de Rés'agri accompagne, s'inspirant de ce que d'autres domaines professionnels ou d'insertion ont pu mettre en place… Localement, les solutions s'esquissent. C'est le cas pour Delphine et Nathalie. Elles forment le premier duo de marrainage du genre.

"La même vision"

12 ans secrétaire, Delphine Le Mestrellin a eu envie de changer de métier. "J'ai rencontré les chèvres, un vrai coup de coeur", témoigne la jeune femme qui enchaîne stage et BPREA. "Je n'avais toujours pas de ferme, je pensais que ça allait être le plus difficile à trouver, ce sont les démarches administratives qui l'ont été" situe-t-elle.  C'est un groupe de travail sur le pâturage qui les réunies, "nous avons sympathisé, nous avions la même vision, c'est devenu un soutien. Dès que ça n'allait pas, j'appelais Nathalie". Et ce n'est pas en production caprine que demain, Delphine exercera le métier d'agricultrice, mais en lapin. "Nathalie m'aide au quotidien, je m' installe en janvier mais elle va continuer à être là, après l'installation"? Et Nathalie de poursuivre, "j'ai été touchée qu'elle me choisisse pour marraine. C'est une marque de confiance. J'ai maintenant hâte qu'elle s'installe. C'est vraiment satisfaisant quand on suit son parcours et qu'on partage au quotidien ses problèmes mais aussi ses réussites. C'est tout ce que je souhaite, qu'elle réussisse".

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui