Terra 08 janvier 2016 à 08h00 | Par Emmanuelle Le Corre

Prim'holstein : "L'avenir, ce sont les jeunes"

Un groupe de jeunes, mordus de race Prim'Holstein, s'est constitué. Au delà des quatre jours de formation au clippage, l'idée est de créer une dynamique de jeunes, mieux structurée dans le département autour de la race.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Des jeunes attentifs et motivés. (© terra)  © terra  © terra  © terra

Des génisses dociles devant la valse des tondeuses et des brosses, sous le souffle du sèche-cheveu, treize jeunes de 14 à 21 ans, ultra concentrés, ont débuté un cycle de formation de clippage les 22 et 23 décembre derniers à Quintenic. Sous la houlette de Prim'holstein France et du syndicat départemental Armor Prim'holstein, un groupe de jeunes recrues s'est constitué. Un programme de formation a été mis en place sur plusieurs mois afin de préparer l'événement qu'est le concours des Terralies. Lavage, prise en main des génisses, tonte, ces deux jours de formation ont alterné entre théorie et pratique. Suivra en février une autre journée, organisée sous forme de mini concours et une autre en avril, à la veille de Terralies, où sera réalisé un travail sur la vache. Parmi les jeunes inscrits, certains sont fille ou fils d'éleveurs, d'autres n'ont pas de profil type. "Le plus jeune n'est pas du milieu", remarque Didier Thareau, technicien à Prim'Holstein France. Il est vrai que le concours départemental est une vitrine attractive qui incite certains jeunes à se lancer dans la pratique du clippage. "Je ne suis pas fils d'agriculteur mais j'ai accompagné un éleveur pour la première fois à Terralies l'année dernière. Cette année, j'y retourne et cette fois, je pourrai préparer les vaches", témoigne un stagiaire.

Préparer l'avenir
"Ce type de formation existait avant mais nous n'étions pas structurés. Là, il y a un programme", explique Didier Thareau . Cette démarche vient également d'un constat : les éleveurs pris par le temps n'ont pas la possibilité de préparer les animaux, voire ne sortent plus en concours. L'idée est de constituer une équipe de jeunes formés, opérationnels, capables de préparer et présenter des animaux en concours. Le but, en Côtes d'Armor, est de créer un groupe vivant, motivé autour de la Prim'Holstein. La démarche existe dans d'autres départements bretons. "Les concours et la préparation des animaux ne sont qu'une entrée", confirme Didier Thareau."Après, il y aura l'alimentation, l'élevage, les visites d'élevage... On veut essayer de garder ce groupe plusieurs années. L'avenir, ce sont les jeunes !". Quant à la première impression ? Elle est bonne. "Nous avons des jeunes motivés, on le voit, ils ont envi d'apprendre".

Pierre le Tinnier de Prim'holstein France, aguerri au clippage.
Pierre le Tinnier de Prim'holstein France, aguerri au clippage. - © terra

De la patience et de la pratique

Le secret d'un bon clippage commence déjà par un bon lavage. Un poil bien frotté, bien lavé est un premier gage de réussite. En France, ce serait le point faible. "Les bêtes préparées en dehors de la France ont de bons lavages. Plus on lave, mieux c'est", conseille Pierre Le Tinnier, spécialiste en la matière. Après la tonte "propre", vient la partie la plus délicate : la ligne de dos. Il faut avoir le bon geste pour relever le poil avec brosse et sèche-cheveu ; couper pour donner la forme puis coller avant l'entrée sur le ring. 
Parmi les jeunes recrues, certains hésitent à se lancer. Heureusement plusieurs formateurs présents prennent le relais, les encouragent... "Ne vous posez pas de question, faites au feeling". Mais quand même, il en faut de la patience et de la pratique pour maîtriser la chose. Quant au matériel, pour débuter, il faudra débourser 500 € minimum pour acquérir 2 tondeuses, un sèche-cheveu et un peigne. Savon, gel en spray, tondeuses tout modèle...chez les plus expérimentés, on peut atteindre 2 000 € de matériel. Alors mieux vaut garder un oeil sur ses affaires.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui