Terra 04 décembre 2014 à 08h00 | Par Chantal Pape

Profiter des nouvelles technologies pour réduire le temps de travail

Les nouvelles technologies permettent aux éleveurs d'alléger leur travail quotidien. Producteur de lait à Plabennec, Jean-Jacques Déniel témoignera lors du prochain forum des innovations, le jeudi 11 décembre prochain, à Tréflévénez.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Producteur de lait à Plabennec, Jean-Jacques Déniel a opté pour la traite au robot en 2008.
Producteur de lait à Plabennec, Jean-Jacques Déniel a opté pour la traite au robot en 2008. - © Chantal Pape

En 1995, quand il revient sur la ferme familiale, Jean-Jacques Déniel travaille avec sa mère, avec qui il s'installe en Gaec, et peut compter sur l'aide de son père, en retraite depuis quelques années. Mais les choses changent en 1999, quand ses parents décident de lever le pied pour de bon. Son épouse travaillant à l'extérieur, il se retrouve seul sur la ferme. "A l'époque, j'avais un quota de 350 000 l et 70 ha de SAU".

 

Gagner du temps et de l'argent

 

Plutôt que d'embaucher, Jean-Jacques décide de faire appel à l'ETA pour tous les travaux des champs, ne se réservant que les épandages d'engrais et les traitements phytosanitaires. Une décision qui a le double avantage de lui faire gagner du temps. "Je me suis recentré sur les animaux". Et de l'argent. "J'ai vendu tout mon matériel, ce qui a préservé ma capacité à investir dans l'élevage".

 

Il peut désormais avoir accès à l'ensemble de ses données depuis n'importe quel ordinateur, comme ici à la maison, une tablette, son téléphone portable...
Il peut désormais avoir accès à l'ensemble de ses données depuis n'importe quel ordinateur, comme ici à la maison, une tablette, son téléphone portable... - © Chantal Pape

Un robot pour s'affranchir des contraintes horaires

 

En 2006, un poignet cassé et 100 jours d'arrêt de travail le poussent à continuer la réflexion. "J'ai passé beaucoup de temps avec mes enfants. Et je me suis rendu compte qu'on pouvait faire autre chose, le soir ou le week-end, que de traire des vaches".

Sa salle de traite aurait pu rendre de bons et loyaux services pendant quelques années encore, mais il se décide à investir dans un robot avec pour objectif affiché d'avoir plus de temps pour lui et sa famille. "Si l'ETA m'a permis de m'affranchir des pics de travail sur l'année, le robot m'a autorisé à organiser ma journée comme je l'entends".

 

Garder l'oeil

 

Depuis, le quota a un peu progressé, pour se situer désormais à 450 000 l. "Et, en temps de travail, j'estime gagner l'équivalent de la traite du soir". Les veaux sont passés à un repas par jour. Et, avec le temps, Jean-Jacques a gagné en efficacité. "Je sais exactement où aller chercher les infos dont j'ai besoin au quotidien".

L'avènement des nouvelles technologies lui permet aussi de pouvoir gérer le robot depuis n'importe quel ordinateur, sa tablette, son téléphone portable... aussi facilement qu'à partir du bureau de la ferme. Appréciable pour l'éleveur qui, depuis, a pris des responsabilités à la présidence de sa caisse locale du Crédit agricole en 2010, avant d'être élu à la chambre d'agriculture, en janvier 2013. "Et, quand je pars en vacances, je peux même garder les alertes. Les trois quart du temps, j'arrive à les gérer seul". Une tranquillité d'esprit pour le remplaçant, qui n'a plus qu'à se consacrer à l'essentiel, "les vaches".

Le 11 décembre à Tréflévénez

Participez au Forum des innovations !

 

La chambre d'agriculture et Innov'29 organisent un forum des innovations le jeudi 11 novembre, à 13h30, aux Remorques Rolland, ZA des Landes, à Tréflévénez.

Après la présentation du réseau des Agri'novateurs et de la gamme Rolland, place aux ateliers :

- simplifiez-vous le travail : distribution des fourrages, utiliser les nouvelles technologies pour réduire son temps de travail, un chariot pour vacciner les porcelets,

- des évolutions dans vos champs : valorisation des couverts végétaux, semis direct de céréales dans des couverts permanents de trèfle blanc, un couvert semé dans le maïs et valorisable par les animaux,

- optimisez votre système de production : faire évoluer conduite des pâtures et conduite du troupeau pour optimiser le travail, utiliser les auxiliaires de culture en artichaut, l'agriculture régénérative.

L'après-midi se clôturera par une visite de l'usine Rolland.

Inscription obligatoire auprès de Catherine Biliec, au 02 98 52 49 04 ou catherine.biliec@finistere.chambagri.fr

 

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui