Terra 07 août 2017 à 08h00 | Par Chantal Pape

Promouvoir la race normande

Si l'association d'éleveurs Normande Pen ar Bed aide ses adhérents à participer à différents concours, elle multiplie aussi les occasions, d'un bout à l'autre de l'année, de promouvoir la race.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Si les élèves du Nivot ont  aidé les éleveurs à préparer le concours Agrideiz, en mars dernier à Quimper, ils ont  aussi raflé le titre de grande championne, avec Hernie.
Si les élèves du Nivot ont aidé les éleveurs à préparer le concours Agrideiz, en mars dernier à Quimper, ils ont aussi raflé le titre de grande championne, avec Hernie. - © Chantal Pape

"Si nous n'avions aucun animal au Space, l'an passé, la Normande était bien présente lors du festival Agri Deiz". Fin juin, à Baye, l'assemblée générale de Normande Pen ar Bed a été l'occasion de faire le point sur les concours, l'une des activités-phare de l'association. En mars, huit éleveurs de Normandes ont fait le déplacement à Quimper. Et cette année encore, l'appui des élèves de l'école d'agriculture du Nivot a été apprécié des uns et des autres. "Ils ont participé à la préparation des animaux, souligne Patrick Buguel. Puis ils s'en sont très bien occupés, ce qui rend l'organisation de concours beaucoup plus facile".

L'an prochain, le festival Agri Deiz devrait se dérouler à Morlaix. "Il servira de cadre au concours national de la race Pie Rouge, qui devrait accueillir 80 animaux, explique le président de Normande Pen ar Bed. Comme d'habitude, une trentaine de places devraient être réservées à la Normande".

 

De gauche à droite : Patrick Buguel, président de Normande Pen ar Bed, et Thomas Rocuet, conseiller lait à la chambre d'agriculture et animateur de l'association.
De gauche à droite : Patrick Buguel, président de Normande Pen ar Bed, et Thomas Rocuet, conseiller lait à la chambre d'agriculture et animateur de l'association. - © Chantal Pape

Informer

 

Mais le rôle de l'association ne se limite pas à la seule organisation de concours ! "L'an passé, nous avons fait parvenir régulièrement circulaires et courriers à nos adhérents, pour informer sur la génétique, évoquer la mise en place de la nouvelle organisation de l'OS...", indique Patrick Buguel. La journée technique d'hiver a eu lieu au Nivot, à Lopérec. Le matin, Jean-Michel Peudenier, de l'OS Normande, a présenté le nouveau logiciel d'aide à la réalisation des accouplements, avant une partie plus pratique, l'après-midi, sur les animaux de l'élevage.

 

Pointer

 

"Nous avons aussi participé à la finale départementale de pointage des animaux, organisée par les Jeunes agriculteurs, rappelle le président de Normande Pen ar Bed. Courant décembre, les élèves des écoles d'agriculture qui avaient opté pour la race Normande se sont rendus chez René Roudaut, à Milizac. "Et les vainqueurs participeront à la finale nationale, qui se déroulera durant le salon de l'agriculture, à Paris".

 

Promouvoir

 

Très impliquée en faveur de la Normande, l'école du Nivot a aussi servi de cadre à une animation Fan academy, mise sur pied par 4 élèves de BTS, durant laquelle se sont affrontés 12 jeunes de Normandie, Bretagne et Pays de Loire. Et le jeudi de l'Ascension, la grande fête de l'école a encore permis de mettre en avant la race. "Les Jeunes agriculteurs des Côtes d'Armor nous ont aussi sollicités pour présenter des génisses à Terre Attitude, leur finale départementale de labours".

L'assemblée générale est aussi l'occasion de faire un point sur les comptes. Si les cotisations sont en baisse, comme le nombre d'éleveurs, les subventions se font aussi de plus en plus rares. "C'est la raison pour laquelle nous avons fait le choix de chercher des sponsors dès 2011-2012, indique Michel Le Garrec, le trésorier de Normande Pen ar Bed. Une démarche qui porte ses fruits, avec une petite dizaine de sponsors recensés fin 2016.

 

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui