Terra 26 octobre 2015 à 08h00 | Par Emmanuelle Le Corre

Qualité de l'eau : l'administration départementale félicite les agriculteurs

Une conférence sur l'eau était organisée par le Préfet le 15 octobre au campus Mazier à Saint-Brieuc pour mettre en avant les efforts accomplis en matière de qualité de l'eau. Une façon de montrer que chacun est concerné, d'encourager la poursuite et particulièrement, la profession agricole.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Une conférence sur l'eau était organisée par le Préfet le 15 octobre à Saint-Brieuc pour mettre en avant les efforts accomplis en matière de qualité de l'eau par les agriculteurs.
Une conférence sur l'eau était organisée par le Préfet le 15 octobre à Saint-Brieuc pour mettre en avant les efforts accomplis en matière de qualité de l'eau par les agriculteurs. - © Terra

Une conférence rassemblant tous les acteurs de la gestion de l’eau du département s'est déroulée jeudi 15 octobre. Une fois n'est pas coutume, l'administration a voulu mettre en avant le travail réalisé par les agriculteurs en matière de qualité de l'eau (souvent en partenariat avec les élus locaux). Le préfet Pierre Lambert reconnaît que "beaucoup d’efforts ont été réalisés par les acteurs locaux et les agriculteurs".


Une qualité des eaux satisfaisante
En effet, la qualité des masses d'eau s'améliore. Toutes les courbes s'inclinent à la baisse d'après les mesures de contrôle réalisées sur le réseau départemental depuis plus de 10 ans : la matière organique ne dépasse pas les 3 mg/l ; les nitrates, 40 mg/l et le phosphore, 0,2 mg/l. Idem, pour les eaux de baignade jugée de qualité satisfaisante, en amélioration régulière.
Au final, les masses d'eau dans les Côtes d'Armor sont proches du bon état : 47 % des masses d'eau ont atteint les objectifs de bon état écologique fixés dans le Sdage 2010-2015 par le comité de bassin Loire-Bretagne (à peine 30 % à l’échelle de Loire-Bretagne). L’objectif était de 61 % des eaux de surface en bon état écologique en 2015.


Une tendance à la baisse des algues vertes
Sur le dossier de la pollution des eaux par les nitrates, fait important en 2015, est la reconnaissance par la commission européenne en juillet de l'amélioration des pratiques agricoles engagée de longue date avec la levée des contraintes réglementaires sur quatre bassins versants contentieux des Côtes-d’Armor. Conséquence du retour à la conformité sanitaire (eaux brutes < 50 mg/l) continue entre 3 et 8 années consécutives sur les captages encore en service.
La situation en octobre 2015, c'est également une tendance à la baisse des quantités d’algues vertes ramassées depuis 2013. Pour l'administration, "les premiers acquis sont indéniables et le processus s’inscrit dans la durée grâce à l’engagement des acteurs locaux". Mais cela ne doit pas faire oublier qu'une nouvelle stratégie du plan algue verte pour 2016 sera anticipée rapidement ; un agenda et une méthode seront précisés avant fin 2015. Le préfet - en attente de propositions du monde agricole et des associations… - a insisté sur "les efforts supplémentaires à faire".

Eau : stabilité des volumes consommés en 2030

On le sait la ressource en eau dans les Côtes d'Armor est confrontée à un contexte géologique difficile concernant l'alimentation en eau potable, de par l'absence de nappes souterraines importantes. Les besoins en eaux dans les Côtes d'Armor connaissent une stabilité depuis le début des années 90 autour de 35 millions m3 distribués. A l'horizon 2030, les estimations tablent sur le maintien de cette consommation globale - malgré l’augmentation de la population - grâce à une baisse des consommations et des gaspillages. Cependant, les ressources sont considérées comme justes suffisantes en besoin de pointe, avec notamment le le risque lié au changement climatique. Et voire insuffisante en cas de vidange d'un grand barrage ou de panne technique... Pour pallier à une situation de crise, le département effectue des travaux de sécurisation (interconnexion, augmentation des stockages locaux...).

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui