Terra 05 septembre 2013 à 14h56 | Par Jean Dubé

Quinze jours pour finaliser un plan de continuation des abattoirs Gad

"Le groupe charcutier breton Gad est menacé de liquidation, le plan de continuation proposé par sa direction n’étant pas bouclé", a averti Christophe Peter, directeur général du groupe, dans une interview à Ouest France, le 3 septembre. De fait, le tribunal de commerce de Rennes a fixé au 18 septembre la date limite de présentation d’un plan de continuation finalisé. Sauf que le plan en question ne dépend pas seulement de la coopérative Cecab, principal actionnaire des abattoirs Gad qui doit investir 35 millions d’euros dans le groupe. "Prestor (actionnaire minoritaire) n’a pas encore donné sa réponse (…) Cependant, sans un accord d’approvisionnement, il n’y aura pas de plan de continuation. Gad joue sa survie", affirme Christophe Peter. De son coté, la coopérative Prestor a répliqué le même jour par un communiqué dans lequel elle affirme son engagement "à fournir au groupe Gad, via un approvisionnement en direct et via le Marché du Porc Breton, un nombre de porcs largement suffisant pour faire face aux demandes du groupe Gad" et ajoute qu'elle "n'est nullement associée aux discussions portant sur l'endettement et la dette fournisseurs et sociale".

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui