Terra 03 octobre 2014 à 08h00 | Par Emmanuelle Le Corre

Ras-le-bol en Côtes d'Armor : trois manifestations en moins d'une semaine

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les légumiers en colère ont déversé choux-fleurs et cageots devant la préfecture à Saint-Brieuc et la MSA d'Armorique.
Les légumiers en colère ont déversé choux-fleurs et cageots devant la préfecture à Saint-Brieuc et la MSA d'Armorique. - © Terra

Pelouse de la préfecture recou- verte de détritus de papiers administratifs, choux-fleurs déversés devant les grilles de la préfecture, retraités agricoles réclamant la valorisation de leur retraite... en moins d'une semaine, la profession agricole, accompagnée par la FDSEA-JA 22, a mutiplié les actions auprès de la préfecture des Côtes d'Armor à Saint-Brieuc. Le ras-le-bol est grand. La perte de revenus dans certains secteurs de production, cumulée à la surcharge administrative et au flicage du métier, accroît le désarroi. Devant 150 producteurs rassemblés le 29 septembre à Plérin, les présidents de la FDSEA et de JA22 ont souhaité collectivement discuter et échanger sur les actions à mener. Huit revendications, pour lesquelles le syndicat veut obtenir des réponses concrètes d'ici la journée d'action natio- nale le 5 novembre prochain, ont été énoncées et discutées. En tête : le manger français dans nos assiettes. Des rencontres avec les parlementaires, les élus locaux (mairies, communautés de communes) et la restauration collective sont annoncées, relayées par une campagne d'affichage. "Nous voulons du patriotisme de la part des politiques et des GMS", exige Didier Lucas. "Nous mettrons la pression d'une manière ou d'une autre", prévient-il.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui