Terra 21 octobre 2016 à 08h00 | Par Jean Dubé

Record d'affluence à Ohhh la vache !

30 000 visiteurs se sont délectés, samedi et dimanche derniers à Pontivy, des productions agricoles mises en vitrine et en musique dans le salon Ohhh la vache. Un record de participation pour la 8e édition de cet événement qui invitait à savourer le Morbihan. Pari tenu avec public familial au rendez-vous et présence sans précédent d'une relève très active.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Une présence remarquée et remarquable des jeunes pour cette 8e édition d'Ohhh la Vache. (© Terra)  © Terra En race Charolaise, c'est une confirmation de grand champion pour ce talentueux taureau Joli-Cœur. Il provient de l'élevage de Philippe Le Merdy à Plouray qui glane une moisson de titres, dont celui de championne femelle pour Fouin © Terra

Un salon qui a fait du bien par la présence remarquée et remarquable des plus jeunes. C'est sans conteste l'impression la plus marquante de cette 8e édition du salon Ohhh la vache. Il s'est pourtant déroulé sur un fond de crise sans précédent. Or la relève est là. Elle s'est manifestée dans les abords du salon ou dans ses allées par l'aide apportée par les élèves des établissements agricoles du département, lycées et MFR ayant largement contribué à la réussite de l'événement. Elle s'est aussi mise à danser lors de flash mob organisés entre les concours. Elle s'est encore exprimée sur les rings avec l'engouement connu par les shows génisses qui ont mis en lumière le travail de préparation et de présentation accompli par tous ces jeunes passionnés.

Des champions

Les juges des différentes races, que ce soit en Normande, Montbéliarde ou Prim'Holstein ne s'y sont pas trompés, accompagnant avec une très grande pédagogie, les présentations réalisées par cette relève attentive. Ce qui aura valu au juge turinois Guisseppe Beltramino et son assistante, Anne Merdrignac de rester samedi près de 12 heures sur le ring Prim'holstein. Car à côté du show régional génisses, se déroulait le concours départemental qui a confirmé le titre de grande championne, déjà décerné au Space, à Chouette, une vache de 9 ans de Gwenaël Guillemin. Même confirmation du titre glané à Rennes mais cette fois-ci en concours régional pour le jeune taureau Charolais Joli-Cœur, sacré grand champion et dont l'élevage de Philippe Le Merdy repart avec une moisson de prix. Idem pour Italia de l'élevage de Marie-Thérèse Le Bel à Pleucadeuc, grand champion du régional en Blonde d'Aquitaine, multi-médaillé et déjà pressenti pour Paris.

Des délices

Et si l'invitation à "Savourer le Morbihan" tenait dans la promesse de voir les fleurons des races qui y sont élevées, c'est par l'exposition de toutes ses productions que le pari a été tenu. Leur mise en bouche grâce aux démonstrations de cuisiniers, de blogueuses, ou des dégustations, y ont contribué tout comme le stand des JA visant à décrypter les étiquettes alimentaires ou bien la découverte des filières longues. Cerise sur le gâteau avec le marché des producteurs locaux. Il invitait à croquer la diversité des productions alimentaires morbihannaises et a démontré une recherche constante d'amélioration au travers un concours des produits innovants qui sacre cette année la réalisation d'un fromage affiné en cave durant 16 mois par la fromagerie d'Eugénie à Languidic. Affiner en Bretagne, c'est donc possible !

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui