Terra 12 octobre 2017 à 08h00 | Par Bruno Gauthier - FDSEA 35

Retour en GMS pour contrôler l'étiquetage

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Echanges entre le directeur du magasin Leclerc de Rennes Cleunay et les agriculteurs FDSEA/JA35.
Echanges entre le directeur du magasin Leclerc de Rennes Cleunay et les agriculteurs FDSEA/JA35. - © Terra

Quelques mois après l’entrée en vigueur des textes sur l’étiquetage, la FDSEA et les JA d'Ille et Vilaine ont mené une opération de contrôle en grande surface pour vérifier l'application des textes par les transformateurs. "L'origine doit être précisée dès qu'il y a 8 % de viande ou 50 % de lait entrant dans la fabrication d'un produit. C'est plutot respecté, même si de nombreuses entreprises ne jouent pas le jeu de l'approvisionnemnt français" a déclaré Cedric Henry, le secrétaire général de la FDSEA 35. "Nous avons repéré des logos, des étiquettes pouvant porter à confusion comme "fabriqué en France" avec un logo bleu blanc rouge énorme mais avec des matiéres premières importées, qui induisent le consommateur en erreur sur l’origine". Le second objectif de cette action était de faire pression sur Michel-Edouard Leclerc qui refuse toute idée de loi qui permettrait d'aboutir à une augmentation des prix payés aux agriculteurs.


Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui