Terra 11 avril 2014 à 08h00 | Par Claire Le Clève

SDAE - Albert Le Cornec "Recruter les jeunes retraités"

La Section départementale des anciens exploitants du Morbihan s'est retrouvée, vendredi dernier à Vannes, pour son assemblée générale. Dans cet entretien, Albert Le Cornec, son président, revient sur les principales questions d'actualité qui y ont été abordées, notamment celle de la relance de la dynamique syndicale, question intergénérationnelle.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Albert le Cornec, président de la SDAE sur Morbihan
Albert le Cornec, président de la SDAE sur Morbihan - © claire le clève

Albert Le Cornec "Recruter les jeunes retraités"

La Section départementale des anciens exploitants du Morbihan s'est retrouvée, vendredi dernier à Vannes, pour son assemblée générale. Dans cet entretien, Albert Le Cornec, son président, revient sur les principales questions d'actualité qui y ont été abordées, notamment celle de la relance de la dynamique syndicale, question intergénérationnelle.

 

Terra : A l’occasion de votre AG, vous êtes revenus sur vos actions 2013. Sur quels points se sont-elles concrétisées ?

 

Albert le Cornec : Notre action à travers la pétition nationale de 2012, relayée par nos rencontres auprès des parlementaires sur le plan départemental, et bien entendu au niveau national en direction de Ministres concernés.

L’ensemble de ces actions a fini par payer et cela s’est concrétisé par le respect des engagements pris par le candidat Hollande aux présidentielles, à savoir :

- Une pension minimale à 75 % du SMIC d’ici 2017,

- L’attribution de droits gratuits de RCO aux conjoints collaborateurs et aides familiaux,

- La suppression des 17,5 ans de durée d’activité dans le régime donnant droit au bénéfice de la revalorisation des retraites,

- L’extension du droit combiné à la RCO ainsi que la réversion des points gratuits.

 

 

Terra : Quels chantiers vous reste-il à mener ?

 

Albert Le Cornec : Notre principal chantier est d’ordre interne : relancer la dynamique syndicale entamée ces derniers mois par un recrutement des jeunes retraités. Cela est indispensable pour le rajeunissement de nos responsables.

Sur le plan revendicatif nous allons continuer à dénoncer les inégalités sociales existantes qui mettent à mal le revenu et le pouvoir d’achat des anciens exploitants agricoles soumis à des prélèvements fiscaux injustes.

 

 

Terra : Pourquoi avoir choisi d’accueillir Bernard JOUAN, Président d’Agro sans frontière ?

 

Albert : Nous avons voulu tout simplement changer un peu de registre sur l’apport extérieur dans notre AG. Notre génération d’anciens exploitants a toujours été sensible à toute action humanitaire. C’est un engagement solidaire qui nous anime.

Notre vocation première a toujours été de nourrir les hommes et Bernard Jouan porte une réflexion très éclairée sur cette problématique.

 

 

TERRA : Considérez-vous comme acquise, l’extension de la RCO aux conjoints et aides familiaux ?

 

L’extension de la RCO, ainsi d’ailleurs que l’ensemble de toutes les mesures prises, reste aléatoire. Rien ne sera acquis définitivement qu’avec la sortie des décrets d’application. Nous sommes sur la bonne voie, sans preuve réelle sur le terrain. Nous devons donc observer une grande vigilance.

 

 

Terra : Comment êtes vous partie prenante à l'adaptation du projet de loi au vieillissement dans le Morbihan ?

 

Albert : Sur le projet de la loi relative au vieillissement que nous attendons depuis longtemps, un long travail nous attend. Nous sommes disposés à prendre toute notre place :

- avec le conseil général et la MSA sur la prévention et l’accompagnement des personnes à domicile,

- nous sommes aussi très à l’écoute du rôle joué par l’ARS

  • notre association s’impose aussi quant aux réflexions sur l’utilisation de l’argent de la CASA sur l’autonomie en développant les ateliers « bien vieillir »

  •  

  •  

  • Propos recueillis par Claire Le Clève

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui