Terra 01 juillet 2015 à 08h00 | Par Emmanuelle Le Corre

Sous le même toit... mais chacun son troupeau

Ex voisins, ils se sont associés. Si les 120 vaches sont regroupées aujourd'hui dans un même bâtiment, les éleveurs continuent de gérer leur propre troupeau séparemment en traite robotisée. A découvrir le 2 juillet à Hénanbihen, à l'occasion d'une porte ouverte organisée par l'entreprise Méheust, concessionnaire de la marque Delaval.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le bâtiment conçu de manière symétrique pour une gestion en 2 lots séparés.
Le bâtiment conçu de manière symétrique pour une gestion en 2 lots séparés. - © terra

Les quatre associés du Gaec de la Guichousais à Hénanbihen ont construit un bâtiment neuf de 2 540 m² équipé de 2 robots VMS Delaval. Voisins, ils ont décidé de regrouper leur deux exploitations en une, tout en conservant la gestion de chacun de leur troupeau sous un même toit. "Nous voulions arrêter le lait et seulement élever les génisses", raconte Jean-Claude Pansart et Marie-Claire Carfantan, confrontés à l'époque à des problèmes de cellules importants. "Nous étions deux élevages semblables à ne produire que du lait", complète Laurent Rault. Chacun dans son coin, ils avaient échaffaudé des projets. Associés depuis octobre 2014, c'est Jean-Claude Pansart, qui fera le premier pas. La stabulation chez Laurent et Christiane Rault est rasée : le nouveau bâtiment, depuis le mois de février, acccueillent les vaches des deux élevages, 120 vaches laitières gérées en 2 lots. Le contrôle des animaux y est plus aisé et le travail plus adapté. "Gérer deux lots séparemment est plus facile, la surveillance des vaches est meilleure. Et puis, il n'y a pas besoin de courrir dans tout le bâtiment", estime Christiane Rault. La semaine chaque éleveur gère son propre lot, excepté le week-end. Quant au second site, il abrite l'élevage des génisses.

Un bâtiment symétrique

Il faut imaginer un bâtiment symétrique, équipé de 4 rangées de logettes paillées, 2 tables d'alimentation avec cornadis, 2 couloirs de raclage, 2 parcs d'attente sur caillebotis et 2 robots de traite. "Etre d'astreinte matin et soir, au bout de 40 ans, nous ne voulions plus traire", explique Christiane Rault. "C'est un confort, une qualité de vie différente", reconnaissent les associés présents.

Le lotissement des animaux est un atout pour la traite robotisée. "La répartition équitable des animaux par robot permet d'optimiser la traite grâce à une bonne répartition des animaux par machine. Les vaches en schéma libre ont l'habitude d'aller au même robot, on peut se retrouver avec un robot plus surchargé que l'autre", remarque Jean-François Méheust, concessionnaire de la marque Delaval. Quant à la circulation des animaux, elle est libre mais contrôlée grâce à l'installation de porte intelligente et de portillons anti-retour. A la sortie du robot, une porte de tri automatique à trois voies peut isoler si besoin l'animal.

En 4 mois, les éleveurs construisent leur nouvelle organisation. En cours de réflexion : l'accès au pâturage. Dans la continuité du bâtiment, ils étudient deux accès pour chacun des lots. Le parcellaire très groupé autour des bâtiments est un avantage à exploiter.

Les associés Jean-Claude Pansart, Laurent et Christiane Rault. Absente de la photo Marie-Claire Carfantan.
Les associés Jean-Claude Pansart, Laurent et Christiane Rault. Absente de la photo Marie-Claire Carfantan. - © terra

Ferme ouverte le 2 juillet organisée par Méheust

Le Gaec de la Guichousais ouvre ses portes à Hénanbihen. A découvrir le bâtiment neuf de 2540 m² équipés de 2 robots VMS Delaval. Le thème de la journée : le mode gestion par lot du troupeau. Le 2 juillet de 10 h à 17. Restauration sur place. Les partenaires : Méheust, concessionnaire Delaval à Lamballe, charpente-maçonnerie Oléron, terrassement Clément T.P. Contact : 02 96 31 05 50.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui