Terra 10 octobre 2013 à 08h00 | Par Hélène Bonneau

Système de guidage : chacun le sien !

La chambre d'agriculture, les bassins versants Guindy-Jaudy-Bizien et la FD Cuma des Côtes d'Armor ont organisés une journée démonstration des différents systèmes de guidage (RTK, GPS…) à Pleudaniel (22).

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Une centaine de personnes a fait le déplacement. L'occasion de comparer les systèmes existants, et de les voir fonctionner afin de connaître au mieux les besoins de son exploitation. Quatre agriculteurs présentaient leurs systèmes de navigation. "L'important est que notre système soit adapté à nos besoins. C'est cela qui le rend rentable", explique Alexandre Jacob, légumier à Paimpol. Deux systèmes se distinguent tant en termes de prix que d'utilisation : le GPS associé à une barre de guidage et le RTK qui comprend un ordinateur de bord et un relais antenne spécialisé.


Caractéristiques des systèmes

Une barre de guidage GPS est un appareil basé sur la technologie de géo-localisation par satellite (GPS). A partir d'une ligne de référence (droite ou courbe) et de la définition de la largeur de l'outil, la console est capable de générer des lignes virtuelles que le chauffeur devra suivre à l'aide des diodes ou de l'écran. C'est la solution la moins cher du marché. Sa précision varie selon les gammes mais se situe généralement entre 5 et 30 cm. Elle est généralement utilisée pour les épandages, la pulvérisation et les semis de céréales. Par ailleurs, la navigation par satellite en temps réel (RTK) exploite les mesures des signaux GPS. Une station de référence (antenne) transmet instantanément les corrections au véhicule (tracteur, moissonneuse-batteuse, etc.) selon un niveau de précision de l'ordre du centimètre. Le système RTK consiste en une station de base locale (détenue par les concessionnaires) située à proximité du champ ou de l'exploitation, qui transmet les corrections au récepteur. Associés à un volant électrique, cette technologie est transposable à l'ensemble des machines de l'exploitation. C'est un des outils les plus précis du guidage agricole. Il est souvent utilisé pour les récoltes, le binage ou le strip till.

- © HB


Pascal Gouronnec agriculteur à Kerbors
GPS et barre de guidage
Investissement de 3000 € en 2010

"Je travaille pour mon compte mais aussi chez d'autres agriculteurs. Je fais plus de 2000 ha par an mais les économies sont visibles tout de suite. Concrètement, l'an dernier j'ai réalisé le deuxième passage de pulvérisateur chez un client qui avait fait le premier passage sans bornes ni GPS : nous avons trouvé une différence de 40 ares sur une parcelle de huit hectares (ratio surface/produit). Entre le désherbage, les fongicides et l'azote, il faut compter entre 170 et 180 €/hectare, le calcul est vite fait ! De plus, il n'y a aucunes traces visibles lorsque je traite les pâtures. Avec le système GPS, le pulvérisateur sait où je suis passé, ainsi, il coupe automatiquement les vannes lorsque qu'il va y avoir des doublons. C'est une économie de produit. Par ailleurs, grâce à la barre de guidage qui indique les zones traitées, je ne risque pas d'oublier un endroit. Personnellement je ne fais que des céréales et je trouve que la barre de guidage est suffisante. Cependant, il faut bien compter 50 hectares pour bien la prendre en main, sans téléphone, ni radio".

- © HB


Alexandre Jacob, légumier à Paimpol
Système RTK : antenne, volant électrique, ordinateur de bord
Investissement de 15000 € en 2013 + 500 €/an de location d'antenne chez un concessionnaire

"Je trouve beaucoup d'avantage à ce système à commencer par l'augmentation du nombre de rangées de légumes dans une parcelle. Sur 100 rangées je peux gagner jusqu'à cinq rangées de chou-fleur soit environ 2000 choux à 50 cents du prix de revient. Mon gain de productivité est quasiment de 20 %. Par ailleurs, c'est aussi intéressant en termes de main d'œuvre puisque je n'ai besoin de personne sur le tracteur, le chauffeur met l'engin sur la ligne et peut aller piquer ou planter et ainsi bien surveiller la machine qui suit. Grâce à cet investissement j'ai également pu stopper le désherbage chimique au vu de sa précision au cm, je ne risque pas d'abimer les plants. De plus, grâce au volant électrique amovible je peux changer le système de tracteur en moins d'un quart d'heure, je qui m'évite de réinstaller mes outils. Cependant, je reconnais que la prise en main n'est pas facile. Il faut du temps pour entrer toutes les caractéristiques des parcelles et des tracteurs dans la machine. De plus, j'ai eu quelques problèmes de fiabilité au départ, (aujourd'hui réglé) car mon exploitation est équidistante entre deux antennes.

Choisir son système de guidage (source FR Cuma)

Travail

Précision

Solution (gamme disponible)

 

Epandage de lisier et de fumier

20 - 30 cm

Egnos, SF1, Omnistar, VBS, RTX Range point

Barre de guidage

Pulvérisation et épandage d'engrais

15 - 30 cm

Egnos, SF1, Omnistar, VBS, RTX Range point

Barre de guidage

Semis de céréales

5 – 10  cm

Omnistar HP, SF2, VRS tec, RTX Center point

Barre de guidage

Récolte de céréales

5 – 10 cm

Omnistar HP, SF2, RTX Center point

Autoguidage

Biange, Strip till

1 – 2 cm

RTK

Autoguidage

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui