Terra 16 octobre 2015 à 08h00 | Par Anthony Brulé Chambre d'agriculture du Finistère

Tech&Bio, un salon qui parle aux producteurs bretons

Salon incontournable des techniques bios et alternatives, le Tech&bio 2015 s’est tenu les 23 et 24 septembre derniers à Valence (Drôme). Un groupe de producteurs et productrices de légumes du comité de développement de Saint Pol-de-Léon (29) s'est rendu sur place.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Un groupe de producteurs de légumes du comité de développement de St Pol de Léon s'est rendu au salon Tech&bio. © Terra Un des points forts du salon est de voir du matériel en action. Ici, la caméra de la bineuse sur le rang IC Cultivator de la marque Steketee qui permet de distinguer la culture de l’adventice (en arrière-plan, un cheval en train de bi © Terra

Le déplacement de ce groupe était organisé dans le cadre du projet Casdar "Traphyleg" dont l’objectif est de réduire la pénibilité du travail et l’utilisation des produits phytosanitaires en légumes. Ces deuxjours d’immersion dans le monde de la bio ont alterné conférences, visites d’exploitations et plus de 150 démonstrations en conditions réelles. Sur les parcelles, la quasi-totalité du matériel maraîcher était présenté. Du cheval à la bineuse ultra sophistiquée, les présentations étaient aussi riches que variées !

Les techniques alternatives

Le salon organisé tous les deux ans par les chambres d'agriculture a accueilli cette année un nombre record de visiteurs, en progression de 20 % par rapport à la précédente édition.

"En cinq éditions, ce rendez-vous s’est imposé comme la référence européenne en la matière, explique Georges Guezennoc, producteur bio de légumes à Kerlouan. Les constructeurs de matériels mais également tous les intervenants de la filière légumière biologique sont présents. Parmi les 16 000 visiteurs, la moitié des producteurs présents étaient des conventionnels. Cela met en lumière l’importance des transferts entre agriculture bio et conventionnelle".

 

 

info

Un "rendez-vous" Tech&bio sera organisé en 2016 en Bretagne (à Kerguéhennec) avec comme mot d'ordre, "les techniques bios et alternatives, performantes pour toutes les agricultures".

Jordan Argouarc’h, 22 ans, installé en culture de légumes sur la commune de Plouénan.
Jordan Argouarc’h, 22 ans, installé en culture de légumes sur la commune de Plouénan. - © Terra

"Un salon technique et pointu"

C’est ma première participation au Tech&bio, confie Jordan Argouarc'h. J’ai été surpris par le côté technique et pointu de ce salon. Les rencontres, échanges étaient particulièrement riches. L’ambiance était vraiment bonne, les visiteurs sont là pour échanger ouvertement de leurs techniques ou astuces. Nous avons, par exemple, discuté avec un producteur de courge de l’Isère et il nous disait tout ! Chez nous, ce n’est pas qu’on n’échange pas, mais chacun garde un peu ses secrets. L’autre point fort du salon, c'est qu'on peut voir les matériels en action. Par exemple, on voit sur tous les salons de machinisme des enfouisseurs de pierres. Mais les voir en action c’est vraiment bluffant ! En échangeant avec le constructeur, cela nous a également permis d’apprendre que ce type de matériel pouvait s’avérer très utile pour enfouir les débris végétaux.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui